152 000 employés de l’UE réclament plus de morale chez leurs dirigeants

2015-11-17t120544z_1977186143_gf20000063019_rtrmadp_3_france-shooting-belgium_0

Ils en ont eu assez : un collectif d’employés des institutions européennes a présenté ce mercredi à Bruxelles une pétition pour… plus d’éthique ! Elle compte plus de 152 000 signataires et fait suite au scandale Barroso, l’ex-président de la Commission, embauché par la banque Goldman Sachs.

Les fonctionnaires ont fait le tour des institutions européennes installées dans la capitale belge pour y déposer leur pétition. Ils étaient représentés par un employé à la retraite, car ceux en activité ont un devoir de réserve.

La pétition s’intitule « Pas en notre nom ! ». Elle dénonce la décision de l’ancien président de la Commission, José Manuel Barroso, de rejoindre la banque Goldman Sachs.

Une décision « irresponsable », « préjudiciable » et « moralement malhonnête », selon le collectif de fonctionnaires. Collectif qui réclame la suspension des indemnités de retraite de l’ancien président.

Les fonctionnaires ont été reçus par le président du Parlement européen Martin Schulz et par le secrétaire général de la Commission. Les trois principaux syndicats de fonctionnaires de l’UE soutiennent l’initiative.

« Les employés sont soumis à une code de bonne conduite plus dur que les anciens commissaires », note le responsable du syndicat Union for Unity. « C’est une pétition pour l’Europe », a-t-il conclu.

Photo de garde : REUTERS – Yves Herman
Laxmi Lota
Article tiré de RFI  le 12 octobre 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s