Toujours plus d’enfants victimes du conflit en Afghanistan

000_del6382399_0

La Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan publie son nouveau rapport annuel. Etabli sur les résultats de l’année 2016, il révèle un nouveau record depuis 2009 du nombre de civils victimes du conflit afghan: 11 500 victimes. 3500 morts, plus de 7900 blessés. Un tiers sont des enfants, soit 24% de plus qu’en 2015. Une triste tendance qui ne cesse de s’accentuer.

A l’hôpital Emergency, Maysam, 12 ans, est allongé, les jambes surélevées, recouvertes d’un drap blanc. Le 10 janvier dernier, il rentrait de l’école et passait devant le Parlement de Kaboul au moment où une attaque suicide frappait les lieux, suivie de l’explosion d’une voiture piégée.

« Quand il y a eu l’explosion, il y avait un policier devant moi. On a tous les deux été projetés en arrière. Je me suis protégé le visage avec ma veste parce qu’il y avait plein de d’objets, de pierres qui volaient dans tous les sens. J’ai vu le corps du policier mort et j’ai appelé à l’aide… »

Son fémur droit a reçu de nombreux éclats.

Ezaddulah, lui, a 4 ans. Le petit garçon souffre beaucoup. Des drains sortent de son abdomen, traversé par une balle perdue. Il a été blessé dans sa maison alors qu’à l’extérieur talibans et forces gouvernementales s’affrontaient dans son village, dans le Logar.

Une balle perdue s’est aussi logée dans le pied de Faridullah. « J’étais à la maison, et j’ai entendu du bruit dehors… Je suis allé voir ce qui se passait et c’est là que j’ai reçu la balle. »

Les enfants sont des victimes de plus en plus nombreuses, observe l’infirmier en chef de l’hôpital Emergency de Kaboul : « Certains enfants sont blessés dans des fusillades, d’autres par des objets explosifs. Par exemple, quand ils vont chercher du bois dans la montagne pour la famille, ils trouvent des objets explosifs qui ressemblent à des jouets et ils s’amusent avec… »

Quelque 30% des 3400 blessés soignés l’an passé dans cet hôpital avaient moins de 14 ans. Des enfants, victimes de plus en plus nombreuses du conflit en Afghanistan.

Photo devgarde : AFP – Roberto Scmidt
Sonia Ghezali
Article tiré de RFI  le 6 février 2017

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s