Mélenchon à Hamon – «Ce n’est pas moi qui ferme la porte»

996739-000_lz83b

Invité de l’Emission politique de France 2, le candidat de la France insoumise a donné rendez-vous au candidat socialiste «dimanche ou lundi» tout en dénonçant l’«accord sur un coin de table» avec l’écologiste Yannick Jadot.

C’était peut-être le seul moment intéressant de cette «Emission politique» de France 2 ce jeudi soir. Pour le coup, ce n’est pas de la faute de l’invité, Jean-Luc Mélenchon, mais des interruptions intempestives – et pas forcément justifiées – des réponses du candidat de la France insoumise ou bien des caricatures – photos de Fidel Castro, de Vladimir Poutine, «similitudes» avec Marine Le Pen… – faites de l’ancien socialiste. Ce seul moment intéressant était sa réponse à l’écologiste Yannick Jadot. Quelques minutes plus tôt sur cette même chaîne, depuis le 20 heures de France 2, le représentant d’Europe Ecologie-Les Verts (EE-LV) a annoncé le retrait de sa candidature en faveur du socialiste de Benoît Hamon en échange d’un accord programmatique et législatif. En fin d’interview, Jadot s’est adressé, face caméra, à son collègue du Parlement européen : «Jean-Luc, dans cet accord, il y a tout ce que tu défends.»

Hamon invité «dimanche ou lundi»

«Parlons-nous j’en suis d’accord, commence Mélenchon. Mais je ne prendrais pas le problème comme lui le prend. Il retire sa candidature avant même le début du vote de ses militants.» Ne pas se laisser isoler, démontrer qu’il n’est pas dans les «accords d’appareil» mais dans un «vote d’adhésion». Le député européen rappelle sans cesse qu’il a envoyé une lettre à Benoît Hamon et proposé de se rencontrer sans avoir reçu de réponse côté socialiste. Peu importe s’il a accusé entre-temps le candidat PS de vouloir l’entraîner derrière un «corbillard» : «C’est moi qui prends l’initiative, c’est moi qui prend l’initiative (Il répète). Je lui propose une date.» «Dimanche ou lundi», l’agenda du candidat «insoumis» a l’air plutôt dégagé.

En même temps, à l’entendre dire «un Yannick Jadot» ou «ce pauvre Benoît Hamon», on voit mal comment il pourrait s’entendre avec eux. Surtout qu’il a de nouveau souligné, sur le fond, ses «désaccords» avec les deux hommes sur l’Europe. «Ce n’est pas moi qui ferme la porte», martèle Mélenchon avant d’inviter Hamon à sa «marche pour la VIe République» organisée le 18 mars place de la Bastille, veille du grand meeting du socialiste prévu à Bercy. «Tu n’es pas obligé de rester à mon discours à la fin», ironise Mélenchon s’adressant à distance à Hamon.

«Je ne veux pas gâcher»

L’objectif est donc clair pour Mélenchon: ne pas se laisser enfermer dans le rôle du «sectaire» à l’heure ou les socialistes crient «Unité! Unité !» en meeting comme ce jeudi soir à Arras (Pas-de-Calais). Mais prouver aussi aux électeurs qu’il est clair et ne se laissera pas embringuer dans des accords «à la papa»: «Je ne peux pas accepter de signer sur un coin de table avec Hamon pour un échange de circonscription». «Je ne veux pas brader», «je ne veux pas gâcher», scande-t-il un peu plus tard dans l’émission face à l’acteur Philippe Torreton venu sur le plateau alerter sur la division de la gauche. «J’attends que l’on puisse discuter», assure-t-il.

Ce soir sur France 2, au-delà des échanges ou propos connus pour qui a déjà observé Mélenchon sur un plateau télé, on a eu un bout de la clé de compréhension de pourquoi le candidat de la France insoumise, même après un café avec Hamon ce week-end ou en début de semaine, ira jusqu’au bout dans cette présidentielle : il ne «veut pas dilapider», dans un accord, les «idées» qu’il veut voir «triompher». «Les gens détestent tellement le PS. Ils les détestent tellement que c’est moi qui dois dire doucement, du calme», dit-il. Mélenchon recherche une reconnaissance de son ancienne famille politique et n’a, surtout, plus aucune confiance en elle.

Photo de garde : AFP – Patrick Kovarik
Lilian Alemagna
Article tiré de Libération  le 23 février 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :