Phi, phi… bras d’acier levé

Le symbole « phi » qui accompagne la campagne de Jean-Luc Mélenchon n’en finit plus de fleurir sur les réseaux sociaux.  

Le symbole « Phi », fleuron de la campagne de Jean-Luc Mélenchon et de sa France insoumise a fait ses premières apparitions en public dans les manifestations contre la loi El-Khomri  à l’automne dernier. A moins de trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle, le « phi » en éclot par milliers dans les rues, sur les affiches. Et des internautes de plus en plus nombreux l’utilisent en guise de photo de profil sur les réseaux sociaux.

Lors du meeting de dimanche à Châteauroux, Jean-Luc Mélenchon a rappelé que cette trouvaille est d’abord à attribuer à son porte-parole, Alexis Corbière. Son idée fut avancée dans une réunion de cogitation. Le 16 octobre 2016, lors de la Convention nationale des insoumis à Saint-André-Lez-Lille, le candidat présentait ce logo aux premiers militants : « Cette France insoumise, FI, nous la disons en grec, Phi, par affection pour ceux qui nous ont appris la démocratie. » Vint ensuite l’étape du design (forme, couleurs…) par l’équipe du Studio Streetpress.  .

Outre les initiales du mouvement, la lettre caractérise le nombre d’or, symbole d’équilibre et d’harmonie. Regardez bien la chose et vous y devinerez aussi un bonhomme au poing levé. Tournez la forme à 90° et vous tomberez sur un 6. Pas mal, pour qui veut populariser l’idée d’une 6e République !

Symbole trop intello ? « Arrêtez de prendre les gens pour des imbéciles ! »

Il est parfois encore fait le reproche au candidat Mélenchon d’utiliser un symbole trop intello… Et la réponse ne se fait jamais attendre. Comme dimanche dernier sur Twitter où Jean-Luc Mélenchon a dégainé : « On me dit que le phi est trop intellectuel comme symbole. Arrêtez de prendre les gens pour des imbéciles ! »

Lors de la marche nationale à Paris entre Bastille et République qui a rassemblée 150 000 personnes le 18 mars dernier, le « phi » ornait de nombreuses pancartes (et les drapeaux bleu-blanc-rouge). Certains ayant redoublé d’inventivité pour en créer en trois dimensions avec des boudins de mousse, notamment.

Alors, ce « symbole », vous nous dites ce qu’il signifie ? Nous avions posé la question à un groupe de jeunes. Bons pédagogues, ils en partageaient volontiers tous les sens.

 

Laurence Mauriaucourt
Article tiré de l’Humanité  le 4 avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s