Les multinationales américaines profitent des paradis fiscaux

Les multinationales américaines profitent pleinement des paradis fiscaux. Selon une étude publiée aujourd’hui par Oxfam, 1 600 milliards de dollars seraient cachés par les grands groupes américains. Les 50 plus grandes entreprises américaines figurent dans cette étude.

Le géant Apple arrive en tête de liste avec plus de 200 milliards de dollars stockés dans les paradis fiscaux. Suivi des laboratoires Pfizer (193 milliards) et de Microsoft (124 milliards de dollars).

Au total, ce sont 1 600 milliards de dollars qui profitent d’un système opaque pour échapper au fisc américain. L’équivalent de plus de la moitié du PIB français.

Près de 1 800 filiales secrètes offshore facilitent cette évasion fiscale. Mais aussi, paradoxalement, la législation américaine. La loi permet aux entreprises de placer indéfiniment leurs bénéfices à l’étranger. Et elles ne s’en privent pas. L’impôt fédéral sur les entreprises peut, en effet, atteindre 35% pour certains grands groupes.

Certes, le président Donald Trump a promis de ramener ce taux à 15%. Les entreprises qui accepteraient de rapatrier une partie de leurs bénéfices n’auraient à payer qu’un forfait de 10%. Mais, selon Oxfam, une telle opération ne ferait qu’inciter les entreprises à stocker leurs bénéfices dans les paradis fiscaux en attendant la prochaine amnistie fiscale.

Photo de garde : Getty Images
Article tiré de RFI  le 12 avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s