Les dangers d’une droite radicalisée et d’un FN toujours aussi haineux

François Fillon et Marine Le Pen incarnent des projets réactionnaires, de régression sociale et xénophobes. A quatre jours du premier tour, les deux candidats qui aspirent à la qualification dimanche font dans la surenchère et tentent de capter le même électorat.

Le candidat de la droite a annoncé la couleur mardi sur l’antenne d’Europe 1. S’il est élu président, François Fillon souhaite former une majorité allant de Sens Commun à François Baroin. Bref, incluant les idéologues de « la manif pour tous », hostiles au mariage entre personnes du même sexe, au sarkozyste maire de Troyes, pressenti pour devenir son Premier ministre. « Je ne supporte pas la police de la pensée. J’ai dans ma majorité potentielle à la fois Sens Commun et François Baroin, à la fois des gens qui sont très à droite et Nathalie Kosciusko-Morizet et ils ont tous vocation à faire partie de cette majorité, et donc ils ont tous vocation le cas échéant à faire partie du gouvernement », a détaillé le candidat.

Une radicalisation à droite toute qui est la marque de fabrique de la campagne de l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Car en dépit des affaires et de sa mise en examen, le député de Paris croit en ses chances, persuadé qu’il y a « un désir d’alternance très puissant ; une base électorale de droite et du centre qui a pu être déstabilisée par le climat de ces dernières semaines mais qui a le désir de sortir d’un quinquennat désastreux », comme il l’a expliqué dans les colonnes de Nice Matin le 17 avril.

A quatre jours du premier tour, la droite - talonnée voire dépassée par Jean-Luc Mélenchon selon les enquêtes d’opinion - sort le grand jeu, à la fois fébrile et déterminée. Nicolas Sarkozy s’est fendu mardi d’un message vidéo sur les réseaux sociaux : « j’ai travaillé cinq ans avec François Fillon, il a été mon Premier ministre. Je sais que nous pouvons lui faire confiance », a déclaré l’ancien président avant de résumer le programme du candidat : « Il faut baisser les charges sur les entreprises, il faut baisser les impôts, il faut maîtriser l’immigration, il faut rétablir l’autorité de notre pays, il faut garantir la sécurité pour chacun d’entre vous, il faut relancer l’Europe ».

Le soutien du MNR de Bruno Mégret

A Calais mardi, Fillon a tenté de rallier les voix des électeurs de l’extrême droite : « Je mènerai une lutte implacable contre l’immigration clandestine. Il y a des lois, elles doivent être respectées ». Marqué par la régression sociale, l’austérité avec le projet de suppression d’un demi-million de fonctionnaires, le projet de Fillon braconne clairement sur les terres de l’extrême droite.

Il a d’ailleurs reçu le soutien du MNR, parti d’extrême droite né de la scission du FN en 1999. Selon le Figaro.fr, le parti de Bruno Mégret juge « essentiel d’écarter du second tour Macron et Mélenchon représentants de la gauche immigrationniste et mondialiste » et « invite les Français à assurer la présence de François Fillon au second tour. Un vote responsable qui créera une configuration sans risque pour notre pays et par ailleurs électoralement plus favorable pour la candidate du FN. »

Une candidate d’extrême droite qui a de nouveau enfourché son antienne favorite : le rejet des étrangers. Alors que l’immigration baisse en France depuis les années 70, selon l’Institut national d’études démographiques (INED) et rapporte plus qu’elle ne coûte (près de 13 milliards de solde positif selon une étude du ministère des affaires sociales en 2010), Marine Le Pen, tout à son fantasme, veut réduire à 10 000 personnes le solde migratoire. « Je ferai un moratoire dans l’attente de la mise en oeuvre de ces mesures qui vont permettre d’obtenir ce solde de 10 000, c’est un moratoire sur les visas longue durée qui va durer quelques semaines et permettre de savoir où on en est » a indiqué la présidente du FN. Des propos qu’elle ne manquera pas de réitérer ce soir en meeting à Marseille.

Photo de garde : la Marseillaise
Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 19 avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s