Mélenchon « convaincu » d’avoir une majorité

Le candidat de la France insoumise a précisé lundi soir à Dijon comment il entend gouverner s’il accède à l’Elysée le 7 mai. Il recevra vendredi le soutien du leader de Podemos.

Retour aux sources pour Jean-Luc Mélenchon ce mercredi 19 avril à Lons-le-Saunier, dans le Jura. Il y fut lycéen et un des principaux animateurs de mai 68 avant d’y enseigner, en 1976, comme professeur de Français dans un lycée technique.

Il y est revenu en candidat à la présidentielle, fort d’une dynamique qui ne faiblit pas et qui peut créer la surprise dimanche. L’objet de sa visite ? le site de production « Trivolution » du Groupe Coopératif Demain. Aujourd’hui, sur cette ancienne friche industrielle après la fermeture de l’usine Smoby, on trie et on revalorise des petits appareils ménagers (cafetières, aspirateurs, tout appareil électronique de la clé USB au photocopieur). Le taux de recyclage atteint les 89% (quand la moyenne française est de 76%) « et on n’y a pas recourt, pas à l’enfouissement », explique l’équipe de campagne du candidat.

Une manière pour Jean-Luc Mélenchon d’illustrer son ambition d’appliquer la « règle verte » et une méthode : la planification écologique, s’il accède à l’Elysée le 7 mai.

Comment mettre en œuvre ce renversement et passer de la « règle d’or de l’austérité » à cette « règle verte »? Jean-Luc Mélenchon est entré dans le détail sur sa méthode de gouvernement la veille à Dijon lors de son dernier grand meeting, diffusé en simultané dans six villes (la Marseillaise du 19/04).

L’ancien ministre de Lionel Jospin s’est dit « prêt » à gouverner la France. Souvent interrogé sur son objectif de tourner la page de la Ve République et de mettre pour cela en place une « Constituante », le député européen s’est expliqué mardi soir : une fois l’Assemblée constituante élue par des élections organisées après un référendum les autorisant, « le gouvernement gouvernera dans le cadre des institutions de la Ve République ». Et d’ajouter : « L’homme que vous voyez là est tout à fait prêt à appliquer dans leur intégralité les pouvoirs qui lui sont confiés par la volonté du peuple », se disant convaincu que les Français lui donneront une majorité parlementaire.

Alors que les discussions avec ses soutiens, dont le PCF, sont complexes, l’étape des législatives sera pourtant décisive pour la suite. A la fois pour construire cette majorité en cas de victoire le 7 mai mais aussi pour élire le maximum de députés de gauche à l’Assemblée nationale en cas de défaite à la présidentielle.

Pour l’heure, Mélenchon reste concentré sur la bataille du premier tour ; il est en effet dans un mouchoir de poche avec ses trois principaux concurrents, Le Pen, Macron et Fillon. Pour lui, « cette majorité insoumise sera composée de candidats qui auront pris l’engagement d’appliquer notre programme » et ce « parce que je n’ai pas l’intention d’organiser mes propres frondeurs », a-t-il prévenu. Son gouvernement ? Il aura « une forme particulière », combinant « la stabilité et le mouvement » car « on ne peut pas gouverner une grande nation sous forme d’une Assemblée générale permanente ». Jean-Luc Mélenchon envisage de nommer « des ministres qui assument les fonctions essentielles, régaliennes de l’Etat » et « beaucoup de hauts commissaires en mission qui auraient des objectifs et exerceraient leur responsabilité aussi longtemps que cet objectif n’est pas atteint ». Et de citer parmi ces missions, l’illettrisme, l’eau ou encore la planification écologique.

Pour clôturer sa campagne, Jean-Luc Mélenchon a invité Pablo Iglesias, le leader de Podemos, troisième force politique d’Espagne, à participer à vendredi à des « apéros insoumis ». Un soutien en forme de symbole pour celui qui veut bousculer la donne politique en France.

Photo de garde : La marseillaise
Article tiré de la Marseillaise  le 20 avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s