Présidentielle – La France coupée en deux au lendemain du premier tour

Comment les électeurs se sont-ils comportés, du nord au sud et d’est en ouest ? Quelles régions ont voté Emmanuel Macron ? Lesquelles ont voté Marine Le Pen ? Cartographie d’un vote.

A regarder la carte électorale ce lundi, c’est un peu comme si la France s’était rangée de part et d’autre d’une ligne nord-sud. A l’ouest, les électeurs ont plébiscité Emmanuel Macron. En Bretagne, le candidat d’En Marche ! a remporté le premier tour dans les trois départements de la région, loin devant Jean-Luc Mélenchon. Idem dans les Pays de la Loire, où il devance cette fois François Fillon. L’ancien ministre des Finances est également premier en Auvergne et en Rhône-Alpes, ainsi qu’en région parisienne.

Marine Le Pen arrive quant à elle largement en tête dans le nord et l’est de la France. C’est le cas aussi autour de la Méditerranée, en Corse et en Occitanie, où la candidate du Front national se place juste devant son rival du second tour.

Mélenchon siphonne les voix du PS

Jean-Luc Mélenchon, arrivé quatrième de cette élection avec 19,58 % des voix, gagne huit points par rapport à 2012.  Il progresse partout sur le territoire, en particulier dans les grandes villes et chez les jeunes. Le candidat de la France insoumise arrive ainsi en tête à Marseille avec 25 % des voix et à Toulouse avec 29% des voix. Il ravit la première place également dans d’autres grandes villes comme Lille, Montpellier ou encore Grenoble.

Jean-Luc Mélenchon a siphonné une partie de l’électorat socialiste : toutes ces villes avaient en majorité voté François Hollande en 2012. Les jeunes urbains en particulier se sont massivement détournés du PS pour aller vers Jean-Luc Mélenchon. A 65 ans, il est le candidat qui fait le plus haut score chez les 18-30 ans. 1 sur 3 a voté pour lui, selon une étude Ipsos. Mais à la différence d’Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen, il ne parvient pas à élargir son électorat dans toutes les classes d’âge. Son score diminue à mesure que l’âge des électeurs avance. Les plus de 70 ans ne sont que 9 % à avoir voté pour lui.

Marine Le Pen en tête en outre-mer

En outre-mer, le Front national a réalisé un nouveau record historique. Avec 21,9 % des voix, Marine Le Pen a triplé son score depuis 2012. Même si elle est en tête nulle part, la candidate du Front national arrive deuxième dans 7 territoires sur 10.
Seuls la Guadeloupe, la Martinique et Wallis-et-Futuna la placent en quatrième position, derrière les trois autres candidats favoris.

Le discours anti-immigration de Marine Le Pen séduit. En Guyane par exemple, marquée par un conflit social de plus d’un mois et par une immigration massive venue du Suriname et du Brésil. Ou bien encore à Mayotte, frappée par la délinquance et l’insécurité.

Jean-Luc Mélenchon, lui, arrive deuxième en outre-mer. Il récolte 20,7 % des voix. Le candidat de la France insoumise a lui plus que triplé son score par rapport au dernier scrutin. Emmanuel Macron est quant à lui quatrième, derrière François Fillon. Des résultats qui traduisent une forme de colère contre la métropole. Mais la vraie gagnante, c’est une nouvelle fois l’abstention : plus de la moitié des électeurs ne sont pas allés voter.

Article tiré de RFI  le 24 avril 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s