La mère des batailles

La feuille de route d’Emmanuel Macron est limpide : après son investiture, dimanche, il nommera son premier ministre dans la foulée et constituera son gouvernement. Pour se démarquer de l’héritage hollandais, peu de socialistes en seront et la tendance pencherait clairement à droite.

Dans le même temps, le nouveau président se met en mouvement pour les législatives. Objectif : obtenir une majorité absolue et donc ratisser large au centre droit, à droite et chez les socio-libéraux. Au PS, le bras de fer va s’engager aujourd’hui lors d’un bureau national. Mais la messe semble dite : c’est Bernard Cazeneuve, l’actuel premier ministre pour encore quelques jours, qui conduira la campagne. Et s’il a dit qu’il ne voulait pas faire partie du futur gouvernement, il ne sera pas non plus dans l’opposition. Logique dans la mesure où il partage l’essentiel du projet de Macron inscrit dans le droit fil du quinquennat Hollande. La liste des 577 candidats investis sous la bannière «En marche pour la République», qui sera dévoilée jeudi permettra d’y voir plus clair. Mais pour les socialistes, ces législatives seront un chemin de croix entre allégeance au nouveau monarque ou fronde au risque d’être confronté à un candidat estampillé «majorité présidentielle».

S’appuyer sur la dynamique Mélenchon

Le dilemme est moins saillant à droite où c’est la ligne Baroin qui semble tenir la corde. Mais l’envie de gouverner en titille plus d’un privé de pouvoir depuis 2012. En embuscade, le FN se prépare à mener la bataille fort de son score au second tour de la présidentielle. L’extrême droite est en effet en capacité de gagner dans une cinquantaine de circonscription voire plus en cas de triangulaires. Reste la gauche de transformation qui a une véritable carte à jouer et peut s’appuyer sur la dynamique de Jean-Luc Mélenchon. Mais là encore la bataille pour le leadership pourrait entraîner des divisions fatales alors que les conditions pour gagner de nombreuses circonscriptions sont bien réelles. Gare à ne pas rater le coche !

Françoise Verna 
Article tiré de la Marseillaise  le 9 mai 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s