Collomb, Hulot, Bayrou et Le Maire dans le gouvernement d’Edouard Philippe

Gérard Collomb à l’Intérieur, Nicolas Hulot à la Transition écologique et solidaire, Sylvie Goulard aux Armées, François Bayrou à la Justice, Gérald Darmanin nommé ministre de l’Action et des Comptes publics, Bruno Le Maire à l’Economie, Jean-Yves Le Drian aux Affaires étrangères… Les tractations auront duré plus longtemps que prévu. Mercredi 17 mai à 15 heures, le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a dévoilé la composition du gouvernement.

Prévue mardi, l’annonce a été repoussée, l’Elysée souhaitant se donner un « temps de vérification » des situations fiscales et d’éventuels conflits d’intérêts des futurs membres du gouvernement.

  • Un gouvernement paritaire. Avec 11 femmes et 11 hommes, en comptant ministres et secrétaires d’Etat (mais pas le Premier ministre), le gouvernement d’Emmanuel Macron est, comme annoncé, paritaire.
  • Un gouvernement au-delà des partis. Le président de la République et le Premier ministre ont pioché à gauche (avec notamment Jean-Yves Le Drian et Gérard Collomb), à droite et au centre (Gérald Darmanin, François Bayrou et Bruno Le Maire), ainsi que dans la société civile (l’escrimeuse Laura Flessel devient ministre des Sports et la médecin Agnès Buzyn, ministre de la Santé). Enfin, on retrouve des fidèles de la première heure d’Emmanuel Macron, comme Richard Ferrand, à la Cohésion des territoires, Sylvie Goulard aux Armées, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du Numérique ou encore Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement en charge des Relations avec le Parlement.
  • « Moraliser la vie politique. » Avant de valider cette liste, l’Elysée souhaitait d’abord que la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) vérifie le profil des futurs ministres. « Ces diligences s’effectuent dans le respect de la loi, en particulier au regard du secret fiscal, détaille un communiqué de presse de la présidence de la République. Conformément à ses engagements de moraliser la vie publique, le président de la République, en lien avec le Premier ministre, a souhaité introduire un temps de vérification afin que la direction générale des Finances publiques et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique puissent réaliser les diligences nécessaires. »
  • « Un gouvernement rassembleur de compétences. » Quelques heures après sa nomination au poste de Premier ministre, Edouard Philippe a expliqué sur TF1 vouloir proposer à Emmanuel Macron « un gouvernement rassembleur de compétences ». Il assure que le gouvernement sera à l’image de la majorité voulue par le président : « Des gens issus de la droite, comme je le suis, des gens issus de la gauche, comme [Emmanuel Macron] peut l’être, des gens qui viennent de la société civile pour essayer de faire avancer le pays. » 

Ministres

  • Gérard Collomb est nommé ministre de l’intérieur.
  • Nicolas Hulot est nommé ministre de la transition écologique
  • François Bayrou est nommé ministre d’Etat, garde des sceaux.
  • Sylvie Goulard est nommée ministre des armées.
  • Jean-Yves Le Drian est nommé ministre de l’Europe et des affaires étrangères.
  • Richard Ferrand est ministre de la cohésion des territoires.
  • Agnès Buzyn est ministre des solidarités et de la santé
  • Françoise Nyssen est ministre de la culture.
  • Bruno Le Maire est ministre de l’économie.
  • Jean-Michel Blanquer est ministre de l’éducation nationale.
  • Jacques Mézard est ministre de l’agriculture.
  • Gérald Darmanin est ministre de l’action et des comptes publics
  • Frédérique Vidal est ministre de l’enseignement supérieur.
  • Annick Girardin est ministre de l’outre-mer.
  • Laura Flessel est ministre des sports.
  • Elisabeth Borne est ministre de la transition écologique chargée des transports.
  • Marielle de Sarnez est ministre chargée des affaires européennes.

Secrétaires d’état

Christophe Castaner est nommé porte-parole du gouvernement chargé des relations avec le Parlement ;
Marlène Schiappa est chargée de l’égalité des femmes et des hommes ;
Sophie Cluzel est chargée des personnes handicapées ;
Mounir Mahjoubi est chargé du numérique.

Article tiré de France et de la Marseillaise  le 17 mai 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s