Action contre la Faim, inquiète du sort des civils à Mossoul

Communiqué d’Action contre la faim. A Mossoul, les populations civiles sont prises au piège des combats menés par les forces de sécurité irakienne face à l’Etat Islamique. Action contre la Faim s’inquiète du sort de ces civils qui sont plus que jamais exposés au risque de tirs croisés ou ciblés directement. Nous appelons les parties au conflit à se conformer à leur devoir de protection des populations, qu’elles fuient ou soient encore enfermées dans la vieille ville.

« Nous venons en aide aux familles qui se trouvent à Mossoul et dans les camps aux alentours qui accueillent les personnes déplacées. Dans la vieille ville, les personnes n’ont presque plus rien. L’eau potable commence à manquer et la nourriture est quasiment introuvable. Se déplacer pour trouver un peu de répit, de sécurité et atteindre l’aide humanitaire, c’est s’exposer à être pris pour cible, explique Aneta Sarna, Directrice pays pour Action contre la Faim en Irak. « Beaucoup nous racontent l’horreur et la peur qu’ils ont vécues en quittant la ville. Tout doit être fait pour les protéger et leur permettre de quitter cet enfer. »

Samedi dernier, l’armée irakienne a intensifié son offensive contre l’Etat Islamique dans les quartiers ouest de Mossoul. Dans la vieille ville, près de 200 000 personnes vivent dans des conditions proches d’un siège.

« L’évacuation des populations civiles et les contrôles qui leur seront imposés lors de leurs transfert dans les camps de déplacés doivent se faire de manière digne et transparente » souligne Aneta Sarna « les forces de sécurité irakienne doivent respecter les principes de protection internationaux existants, les Droits de l’Homme et le Droit International Humanitaire. »

En vertu du Droit International Humanitaire, tous les acteurs armés et les parties prenantes doivent protéger les populations, notamment en limitant l’usage d’armes explosives à large champ d’action dans les zones densément peuplées, où l’intensification des combats laisse redouter une augmentation terrible du nombre de victimes civiles.

Notre réponse à Mossoul

Présente en Irak depuis 2013, Action contre la Faim a mis en place une réponse d’urgence spécifique pour soutenir les populations de Mossoul et de ses environs à travers des activités en eau, assainissement et hygiène, des programmes en sécurité alimentaire et moyens d’existence et du soutien psychologique.

Hier, nos équipes ont fourni 20 000 litres d’eau potable à l’hôpital général Al-Askary, principal centre de traumatologie et maternité de Mossoul, dont les personnels soignants et les patients ont désespérément besoin. Action contre la Faim fournit également en eau potable des réservoirs communs de l’ouest de Mossoul.

Article tiré de l’Humanité  le 1er juin 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s