Haro sur les ouvriers !

Par Patrick Le Hyaric , directeur de l’Humanité.

Après les agents des services publics, les ouvriers ! A pas de loup, mais de loup vorace, le gouvernement Macron /Philippe tente de mettre à genoux l’ensemble du monde du travail. Avec le remplacement du compte pénibilité sur réclamations patronales par un vague compte dit de  « prévention », le gouvernement adresse une gifle aux travailleurs les plus exposés et exploités. La manutention de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques et les risques chimiques sont désormais plus dans les salons gouvernementaux considérés comme des travaux pénibles et sont par simple circulaire, exclus du champ d’application de la loi.  Révoltant ! Pour toutes celles et ceux qui sous la canicule font les routes ou réparent les rails, construisent des bâtiments ou déchargent des camions !
De plus, le gouvernement s’attaque à la Sécurité sociale en faisant peser sur elle, et non plus sur des cotisations spécifiques employeurs, le financement de cette contre-réforme.  Ne doutons pas qu’ils se plaindront dans les mois qui viennent du déficit qu’ils auront eux même contribué à créer !
Au service du syndicat du grand patronat qui hurle de joie, saluant son prétendu « pragmatisme », le gouvernement  s’affiche chaque jour plus doux avec les puissants et plus féroce avec les faibles.
Les droits des ouvriers et employés soumis aux taches les plus rudes, à l’espérance de vie la plus courte à cause des maladies professionnelles qui découlent de leur activité, doivent être défendus sans attendre.
Patrick Le Hyaric
Article tiré de l’Humanité . le 11 juillet 2017
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s