Constituante au Venezuela – Le taux de participation contesté

L’élection de l’Assemblée nationale constituante, convoquée par le président Nicolas Maduro, se tenait ce dimanche 30 juillet. Près de 20 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes. L’opposition, elle, avait appelé à boycotter le scrutin, le considérant comme une « fraude à la Constitution » et une « manœuvre du gouvernement pour se maintenir au pouvoir ». Selon les premiers résultats, 41,53% des Vénézuéliens se sont déplacés pour voter.

A peine le taux de participation communiqué par les autorités électorales, Nicolas Maduro a assuré, tout sourire, qu’il s’agissait « du résultat le plus important que la Révolution bolivarienne ait réalisé depuis 18 ans ». En effet, selon les autorités électorales, un peu plus de 8 millions de Vénézuéliens ont participé à l’élection de la Constituante, dimanche 30 juillet, soit plus de 41% des Vénézuéliens inscrits sur les listes électorales.

« Plus de 8 millions de Vénézuéliens, au milieu de menaces, sont sortis défier les balles de paramilitaires : ils ont traversé des fleuves, ils ont escaladé des montagnes pour voter à l’élection de la Constituante, s’est réjoui Nicolas Maduro. Le peuple vénézuélien est sorti voter avec sérénité, et c’est cette même sérénité qu’il faut avoir dans les prochains jours pour que tout rentre dans l’ordre, parce que la Constituante va permettre de mettre de l’ordre dans ce pays. Ceux de l’opposition vont rester dans leur folie : certains termineront dans une cellule sous le poids de la justice, d’autres termineront dans un hôpital psychiatrique parce qu’ils ont démontré à quel point ils étaient fous ! »

Ainsi, selon ces chiffres, le gouvernement fait mieux que la consultation contre la Constituante organisée par l’opposition le 16 juillet dernier, qui avait rassemblé plus de 7,5 millions de votes.

Scrutin contesté

L’opposition, elle, conteste ces résultats. Elle dénonce notamment des fraudes. Vidéos à l’appui, avec des images qui montrent des bureaux de vote vides, elle assure que « près de 90% des Vénézuéliens se sont abstenus dimanche ».

D’après notre envoyée spéciale à Caracas, Andreina Flores, et avec les informations qu’elle a pu obtenir dans d’autres villes du Venezuela, la participation serait en effet beaucoup plus faible que les chiffres communiqués. Les rues désertes, les bureaux de vote vides et l’absence de longues files d’attente, laissent à penser que le chiffre de huit millions d’électeurs ne correspond pas à la réalité.

L’opposition reste mobilisée

De plus, le mode de scrutin est contestable. Avec un double système de vote par région et par catégorie sociale, cela permettait aux électeurs de voter deux fois à l’abri des regards, puisqu’aucun observateur étranger n’a été autorisé à se rendre sur place, selon le correspondant à Caracas, Julien Gonzalez.

Les anti-chavistes n’entendent pas baisser les bras. Le leader de l’opposition, Henrique Capriles, a appelé à une nouvelle mobilisation à partir de 12h, heure locale, pour rejeter non seulement la Constituante, mais aussi pour condamner le bilan violent de la journée électorale de dimanche, qualifié de « massacre » par l’opposition.

Il faut dire que les autorités ont confirmé un nombre de dix morts, dont un candidat à la Constituante, un soldat de la garde nationale et deux adolescents. De grandes manifestations comme lors de ces quatre derniers mois sont attendues, mais aussi une forte répression.

Le Venezuela appelle le monde à « respecter le vote »

Avant même l’annonce des résultats, Jorge Rodriguez, l’un des responsables du parti chaviste au pouvoir, avait d’ores et déjà assuré que « le Venezuela avait désormais sa Constituante » et que « le monde devait respecter le vote ».

Une réponse directe aux déclarations de plus d’une dizaine de pays comme la Colombie, le Pérou et l’Argentine qui ont assuré qu’ils ne reconnaîtront pas le scrutin. Une manière aussi de répondre aux Etats-Unis qui ont dénoncé « une farce » et qui promettent de nouvelles sanctions à venir contre Caracas.

Photo Reuters/Carlos Garcia Rawlins
Article tiré de RFI . le 31 juillet 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s