Loi travail – Le deal de la honte

EDITO – L’acte I de la casse du Code du travail s’achève cette semaine avec une séance aujourd’hui mardi à l’Assemblée nationale où sera soumis au vote le «compromis» sur le texte scellé hier par la commission mixte paritaire qui rassemble des sénateurs et des députés. Le Sénat votera jeudi.

Parlementaires d’En Marche! et de droite se sont entendus car dans le fond, la philosophie ultra-libérale du projet de loi qui permettra au gouvernement d’agir par ordonnances, leur convient parfaitement et seule l’opposition de gauche, singulièrement des parlementaires LFI et communistes, a défendu pied à pied les droits des salariés. Un combat qui n’est pas terminé avec les rendez-vous du 12 septembre à l’appel de la CGT et du 23 à l’initiative de Jean-Luc Mélenchon.

Il n’y aura pas de surprise

Il n’y aura «pas de surprise» promet la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Elle a sans doute raison : tous les reculs sociaux envisagés par l’exécutif devraient figurer dans les ordonnances qui seront publiées dans la semaine du 20 septembre et, auparavant, révélées aux syndicats le 21 août : suppression des instances représentatives du personnel -dont les comités hygiène et sécurité-, fondues en une seule entité, plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif ou encore «CDI» de chantier qui permettra de jeter les salariés une fois la mission accomplie.

L’accord d’entreprise primera sur la loi, porte ouverte à tous les abus et à une concurrence exacerbée entre salariés, le dumping social sera inscrit dans la loi. Au moment où la commission mixte entérinait ce texte antisocial, des coursiers de Deliveroo manifestaient à Bordeaux contre la volonté de cette entreprise de les précariser un peu plus en leur faisant signer un avenant à leur contrat prévoyant de les payer 5 euros la «tâche» et non plus au taux horaire de 7,5 euros. C’est ce type de chantage que généralisera la loi travail XXL.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 1er août 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s