Planète – A partir de ce 2 août, l’humanité vit à crédit

Le jour du «dépassement» tombe cette année le 2 août. Cela signifie qu’à partir de ce mercredi l’humanité vit, pour ainsi dire, à crédit et a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année. Pour calculer cet impact sont prises en compte l’empreinte carbone, les ressources consommées pour la pêche, l’élevage, les cultures, la construction et l’utilisation d’eau.

A partir de ce mercredi 2 août, l’humanité surexploite la planète pour continuer à boire, manger, se chauffer et se déplacer. « Nous avons coupé le nombre d’arbres qui correspond à ce que les forêts sont en mesure de nous offrir en un an. Nous avons émis, par nos combustions des énergies fossiles –pétrole, charbon et gaz- plus d’émissions que ce que les forêts et les océans sont en mesure d’absorber ; c’est donc que notre humanité vit au-delà de ce que la planète est en mesure de lui offrir », nous explique Pierre Cannet, responsable Climat et Energie au WWF France.

Il faut donc troquer les énergies fossiles contre les énergies renouvelables. Et il faut aussi manger différemment, souligne Arnaud Gauffier, responsable Agriculture et Alimentation au WWF France. « Limiter la consommation de produits animaux, de viande, de poisson, de produits laitiers, permet aussi de réduire notre empreinte écologique parce que ce sont des produits qui nécessitent énormément de ressources pour être fabriqués. Manger bio, ça peut être aussi une solution. Il s’agit de manger moins et mieux ! ».

Une date qui avance inexorablement

L’organisation WWF est avec Global Footprint Network à l’initiative de cette horloge environnementale. Pour ces spécialistes, il est urgent de renverser la tendance. « Pour subvenir à nos besoins, nous avons aujourd’hui besoin de l’équivalent de 1,7 planète », précisent-ils. Si un frein n’est pas mis à cette surconsommation des ressources, les habitants de la planète se verront confrontés à des conflits de plus en plus graves liés par exemple à l’accès à l’eau ou à des terres arables.

Les ONG attirent l’attention sur le fait que chaque année, la date du « jour du dépassement » avance, même si le rythme de progression s’est un peu ralenti depuis six ans. Elle est passée de fin septembre en 1997 à début août donc.
Photo AFP/Mattes Ren/Hemis.FR
Article tiré de RFI . le 2 août 2017
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s