Le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants passera à 11 en 2018

En France, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a confirmé son annonce de juillet dernier. A partir du 1er janvier 2018, la liste de vaccins obligatoires pour les bébés s’allonge. Jusqu’ici, seuls la poliomyélite, le tétanos et la diphtérie étaient concernés. La volonté du gouvernement de rendre obligatoires les huit autres vaccins jusqu’ici seulement recommandés a déjà suscité de nombreuses critiques.

Ces cinq dernières années, la France n’a jamais compté autant de morts dues à une maladie pratiquement disparue : la rougeole. Le dernier décès date de l’été dernier. Une adolescente que ses parents avaient refusé de faire vacciner est ainsi décédée à Marseille fin juillet.

Cette volonté d’obliger les familles à faire vacciner leurs enfants plutôt que simplement le leur conseiller représente pour les médecins un vrai geste de santé publique. Pédiatres et les médecins généralistes vont donc devoir vacciner les enfants contre 11 maladies mortelles ou invalidantes.

Ils devront aussi convaincre les parents. La tâche risque de s’avérer difficile. Trois vaccins jusqu’ici obligatoires – la poliomyélite, le tétanos et la diphtérie – posaient déjà certains problèmes à des parents convaincus que les vaccins rendent plus malades que les maladies elles-mêmes.

Protéger plutôt que punir

A partir du 1er janvier 2018, s’ajouteront donc à la liste la coqueluche, la rougeole, la rubéole, les oreillons, l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque et la bactérie Haemophilus influenzae. Obligation sera faite de faire vacciner les bébés avant l’âge de 2 ans.

Comme ailleurs en Europe et notamment en Allemage, la France prévoit dans son code pénal une amende de 3 700 euros et des peines de prison pour les parents qui s’y opposent mais la sanction est peu appliquée. Comme l’a répété la ministre de la Santé Agnès Buzyn, il ne s’agit pas de punir, mais d’abord de protéger et surtout d’épargner des morts si faciles à éviter.

Photo de garde : REUTERS – Eric Gaillard
Article tiré de RFI  le 31 août 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s