Dominique Queyroulet – « Nous ne voulons pas d’une éducation à la carte »

Dominique Queyroulet, secrétaire départemental SNES-FSU Var, apporte son éclairage sur cette rentrée 2017 sous haute tension, dans le second degré aussi. Avec en ligne de mire la diminution des contrats aidés et l’autonomie des établissements.

En marge de la conférence de presse de la FSU qui s’est tenue jeudi à la Bourse du travail de Toulon et au cours de laquelle ont été abordés, avec tous les syndicats de la fédération, les points chauds de la rentrée 2017 – notamment le problème de la diminution des contrats aidés dans l’Éducation nationale qui bénéficie de près de la moitie des 111 000 contrats aidés encore disponibles au budget 2017 -, nous avons demandé à Dominique Queyroulet, le secrétaire départemental SNES-FSU Var quelques précisions concernant la portée dans le secondaire de la diminution de ces contrats précaires au centre de l’actualité. D’autant que 20 000 postes de moins seront disponibles pour le deuxième semestre dans la région Paca par rapport au second semestres 2016 ; avec des agents menacés au niveau des cantines scolaires, du périscolaire et des agents administratifs. Ainsi que sur les autres problèmes majeurs auxquels va être confronté le corps enseignant.

Est-ce que vous avez déjà une petite idée du nombre de contrats aidés qui vont être supprimés dans le second degré ?

Non, nous n’avons pas précisément les chiffres nous concernant. Soi disant l’Éducation nationale devrait être moins touchée que les autres ministères. Ce que nous savons déjà en revanche, c’est l’utilité des missions qui leur étaient attribuées. On en retrouve en effet parmi les Assistants d’éducation (AED), qui servent à la vie scolaire et dans la partie administrative pour tout ce qui est secrétariat.

Inutile donc d’être grand clerc pour anticiper les effets de cette mesure. Et ce, même si vous n’en connaissez pas encore toute l’ampleur au niveau du second degré…

Oui, c’est évident ! Quand on enlève des moyens sur un service, il faut s’attendre à ce que le service, bien sûr, fonctionne beaucoup moins bien. Il faut donc se préparer à ce que cela affecte la surveillance des élèves, l’accompagnement des élèves handicapés – puisque les heures d’accompagnement pourraient être diminuées – ou encore la gestion de la cantine. Oui, on peut légitimement supposer qu’on aura des difficultés à faire tourner les services.

Mais concernant les chiffres, nous allons interroger plus précisément les services académique lors du prochain comité technique.

itwFSUinterreg_Lecture_seule.jpg

Quels sont les autres problèmes majeurs auxquels vont être confrontés les élèves et les enseignants du second degré pour cette rentrée 2017 ?

Le problème, c’est qu’on est encore complètement dans le flou.

Il faut rappeler qu’on a quand même subi l’année dernière une réforme qui a énormément perturbé les enseignants et le fonctionnement du système éducatif. Cette réforme a été assouplie par notre nouveau ministre. Mais l’assouplissement n’est pas ce que nous demandions.

Pour être clair, ce que nous demandons, c’est que les horaires qui ont été amputés par la réforme soient rétablis. Et pour l’instant, ce n’est pas le cas.

Ensuite, l’autonomie est un joli mot et nous continuons à revendiquer l’autonomie pédagogique. Mais l’autonomie qu’on nous propose ce n’est pas cela du tout. C’est plutôt : « On vous donne des heures, vous en faites ce que vous voulez… » Ce qui signifie, « on vous laisse vous écharper pour savoir qui aura des heures pour sa matière ».

Nous ce qu’on souhaite, c’est un enseignement national, avec des horaires nationaux. Qu’un élève de Lille soit formé de la même façon qu’à Marseille, qu’à Bordeaux ou qu’à Paris.

Et non pas une éducation à la carte.

Propos recueillis par Thierry Turpin
Article tiré de la Marseillaise . le 4 septembre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s