Flagrant délit de casse sociale

EDITO – Le dossier sensible des GM&S est venu rappeler qu’il n’y a pas de vacances pour les plans de licenciements et la casse sociale. Cela fait des mois, en effet, que les salariés de l’usine vivent dans l’inquiétude et la colère face aux menaces qui pèsent sur leur emploi et plus généralement sur leur site.

Riposter grâce à un mouvement populaire

Alors que ces travailleurs attendaient la décision de justice devant trancher sur leur sort, c’est ceux de Nokia qui apprenaient que le groupe scandinave entendait supprimer 600 emplois en France pour délocaliser dans des pays à plus bas coût de main d’oeuvre.

La journée d’hier est le boomerang qui revient à la face du gouvernement habitué depuis l’élection d’Emmanuel Macron à fanfaronner sur sa vision du monde du travail. Et confondre modernité avec précarité.

Puisque celui qui se prend pour Jupiter s’est rendu hier au pays de Zeus, et qu’il a semblé inspiré pour appeler à une refondation de l’Europe, les millions de salariés de France sont impatients d’entendre ses propositions pour faire face à ces scénarios vus et revus depuis 40 ans et donc il n’a jamais pu (ou voulu) contrer les méfaits lorsqu’il était à Bercy.

Oui, en l’an 2016, des emplois sont encore et toujours détruits sur un simple claquement de doigts d’actionnaires obnubilés par les taux de rentabilité à deux chiffres.

C’est cette logique, défendue par le gouvernement français, que les salariés iront dénoncer le 12 septembre dans les rues de tout le pays. Pour d’abord marquer le coup, et très certainement jeter les bases d’un mouvement populaire qui aspire à s’élargir. Et durer.

Sébastien Madau
Article tiré de la Marseillaise  le 8 septembre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s