Venezuela – Le peuple sait

L’immense majorité du peuple vénézuélien a développé une grande capacité de patience, de conscience, d’organisation et de lutte. Au milieu de grandes difficultés, il préserve sa joyeuse et douce spiritualité, fait contre mauvaise fortune bon cœur pour résister aux conséquences de ce long conflit politique et économique. Cependant, nous ne pouvons nier que certains secteurs de la population ne soient pleins de désespoir, de frustration et même de haine. Il faut comprendre ces 2 conduites à leur juste valeur pour ne pas se tromper dans les décisions que nous devons prendre en tant que dirigeants.

Comme le disait notre Libérateur Simón Bolívar, ayons confiance dans le peuple qui nous a donné des preuves irréfutables de bon sens, la dernière, le 30 juillet dernier avec l’élection des membres de l’Assemblée Nationale Constituante. Une direction politique doit avoir la sagesse d’enterrer la haine et d’écouter en se souvenant des tremblements récents, des secousses telluriques du pouvoir populaire.

Il faut rompre avec le dogmatisme et les faux présupposés de « que dira le peuple si nous faisons cela ? » « Comment expliquer au peuple une telle chose ? » Derrière ces phrases, se cachent ceux qui n’ont pas d’arguments pour justifier leurs propres convictions ou leurs propres intérêts et qui, de façon avant-gardiste, essaient de les imposer à toute la société.

Il faut avoir confiance dans la sagesse du peuple. Je perçois dans la rue, je peux me tromper, que la majorité du peuple est convaincu que le Venezuela a besoin d’un processus de réconciliation sans renoncer à la dignité et à ce que nous avons construit de bon et que nous avons obtenu pendant ces années de Révolution Bolivarienne et Socialiste.

Le peuple vénézuélien est un peuple pratique qui a enfin réussi à vivre bien dans les 10 premières années de la Révolution et qui, ces 4 dernières années, a eu sa dose de sacrifices pour défendre l’Indépendance et sa décision souveraine de prendre le chemin révolutionnaire sur lequel nous a conduit notre Commandant Chávez. Mais jusqu’à quand ? Me demandent les gens.

Le peuple vénézuélien n’a pas la culture du sacrifice et Chávez a toujours eu cette sagesse populaire, il l’a eu le 4 février 1992, le 13 avril 2002, il ‘a eue en décembre 2007 quand nous avons perdu le referendum sur la réforme de la Constitution et bien souvent encore.

Le peuple vénézuélien sait qu’il n’y a pas de raison de se sacrifier tant qu’on a la garantie du lendemain. Le peuple ne veut pas d’actions pour aujourd’hui qui ne garantissent pas une nouveau matin révolutionnaire. Le peuple sait que la prison n’est pas la garantie d’une paix durable, le peuple sait que les contrôles qui ne peuvent pas être contrôlés, pardonnez-moi cette expression contradictoire, ne sont pas la garantie d’un approvisionnement et de prix justes permanents , le peuple sait qu’en ne renforçant qu’un secteur privé corrompu et corrupteur, il n’y aura pas de garantie de récupération économique avec l’égalité sociale dans notre Patrie et ils vont nous renvoyer nous faire voir.

Je m’excuse pour ces réflexions libres, parfois précipitées, que j’ai recueillies en marchant, en regardant, en écoutant et en conversant avec les gens qui livrent dans la rue le dur combat de la vie quotidienne.

Ayons confiance dans le peuple et nous vaincrons en convaincant et avec honneur. Le peupla sait que nous avons besoin d’un « Pour le Moment » parce que le peuple sait que se lèvera de nouveau un matin.

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos
 Elías Jaua Milano
Article tiré de Bolivar Infos  le 10 septembre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s