La camisole de force

L’Europe va mal mais ne le dîtes pas à Pierre Moscovici pour qui le seul critère de bonne santé des économies de la zone euro tient au respect du maintien des déficits publics à 3% maximum des PIB. Mais 3% c’est encore trop pour l’ancien ministre de François Hollande qui, lors de son audition devant la commission des finances de l’Assemblée nationale, a évoqué mercredi, sans ciller, le plancher de 1% de déficit.

Jamais dogme idéologique n’aura été aussi invariablement assené au prix de cures d’austérité qui mettent en péril les équilibres des sociétés, leur cohésion sociale et leur bien être. Comme si l’investissement public, l’augmentation des salaires et le partage des richesses étaient des gros mots et des vieilles lunes.

Chantre de la politique de l’offre qui consiste à démolir tout ce qui fait du «commun» et de la solidarité, celui qui parla en son temps de «ras-le-bol fiscal», applaudi des deux mains les réformes structurelles mises en oeuvres par Emmanuel Macron. Elles épousent en effet le catéchisme libéral.

Des réformes, synonymes de régressions et qui se traduisent par un affaiblissement des droits des salariés considérés comme des variables d’ajustement. Et par des cadeaux fiscaux aux plus riches, illustration de la politique de l’offre pour qui hors du marché et des dividendes point de salut. Mais l’Europe peut-elle continuer à se construire (ou plutôt se perdre) sur la seule règle de la concurrence «libre et non faussée» c’est à dire sur le dumping social ? Les effets de cette orientation sont redoutables : précarité, pauvreté, inégalités croissantes, défiance et xénophobie. Tout à son ambition, Moscovici veut serrer un peu plus les liens de la camisole libérale. S’en défaire est une alternative non seulement possible mais nécessaire.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 5 octobre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s