Un coup de semonce qui en appelle d’autres

EDITO – 130 cortèges pour dire «non» à la régression sociale et exprimer le ras-le-bol face aux attaques contre les services publics : la mobilisation des fonctionnaires partout en France a été une réussite.

Ce coup de semonce des 5,4 millions de salariés du public à l’adresse du gouvernement Macron-Philippe vient s’ajouter aux mobilisations contre la casse du Code du travail des 12 et 21 septembre. Les fonctionnaires seraient-ils en train de montrer la voie de l’unité, eux qui ont répondu à l’appel de tous leurs syndicats ? Seul l’avenir proche le dira avec notamment la tenue, le 24 octobre, d’une deuxième rencontre entre toutes les organisations de salariés dont le contenu portera sur l’ensemble des mauvais coups du gouvernement.

Mais d’ores et déjà cette semaine est celle de tous les dangers pour l’exécutif. Demain et vendredi, Emmanuel Macron sera en première ligne du bras de fer en dévoilant aux syndicats et aux organisations patronales les grandes lignes de sa réforme de l’assurance chômage et de la formation professionnelle. La première en particulier est une bombe à retardement. Le projet d’une indemnisation universelle sous son apparente générosité cache la volonté de serrer un peu plus la vis aux privés d’emplois et de raboter le montant des indemnités.

La gestion de l’Unedic est aussi sur la sellette, Emmanuel Macron voulant clairement en finir avec le paritarisme. Et pour cause : avec la suppression des cotisations salariales qui financent l’assurance chômage et maladie, désormais remplacée par une augmentation de la CSG, c’est la nature du financement de l’assurance chômage qui est complètement changée. Elle sera désormais assurée par cet impôt injuste dont le montant est fixé par l’Etat. Une reprise en main sans précédent.

Avec la mise en pièces des droits des salariés, la maltraitance des fonctionnaires, les motifs de mécontentements vont crescendo au fur et à mesure que l’hôte de l’Elysée applique son programme. Les convergences sont plus que jamais d’actualité.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 11 octobre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s