La pauvreté prend racine

Alors que le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté en France atteint 8,9 millions, l’association ATD Quart Monde organise un « Village des initiatives pour une société autrement », qui se tiendra le 14 et 15 octobre prochains sur la place de la République à Paris. L’occasion pour l’ONG de rappeler que la pauvreté reste un défi majeur pour la société française.

Si la pauvreté recule au niveau mondial, sa tendance est à la hausse en France depuis 10 ans. En 2015, on comptait 8,9 millions de personnes pauvres, c’est-à-dire de personne vivant sous le seuil de pauvreté fixé à 60% du salaire médian. Le taux de pauvreté atteignait quant à lui 14,2 %.

« Au cours des dix dernières années (2005-2015), le nombre de personnes pauvres a augmenté d’un million » souligne Claire Hédon, présidente d’ATD Quart Monde et adjointe à la directrice chargée des Magazines à RFI, avant d’ajouter que « le chiffre de 2 300 000 personnes qui vivent avec moins de 670 euros (i.e 40% du revenu médian) est peut-être encore plus parlant ».

Qui est touché ?

En France, la pauvreté touche majoritairement les femmes. Autres profils particulièrement frappés : les membres des catégories socioprofessionnelles modestes (employés, ouvriers), les personnes peu qualifiées, les travailleurs précaires, les seniors et les familles monoparentales.

Depuis 60 ans, l’association ATD Quart Monde fondée par Joseph Wresinski lutte contre la pauvreté et pour l’accès aux droits des personnes les plus pauvres. « La pauvreté monétaire ne dit pas tout de la pauvreté si on ne parle pas de la difficulté d’accès aux droits. Les personnes en situation de pauvreté ont beaucoup plus de mal à faire respecter leurs droits », explique Claire Hédon. Elle fut la présentatrice du magazine « Priorité Santé » sur RFI et cite donc l’exemple du droit à la santé, mais aussi à l’éducation. « Les 100 000 jeunes qui sortent sans aucune qualification du système scolaire, ce n’est pas leur échec, c’est un échec de notre système éducatif. C’est parce qu’ils sont en situation de précarité qu’ils ne sont pas dans les conditions d’apprendre », souligne-t-elle. 

Le week-end du 14 et 15 octobre à Paris aura lieu le « Village des initiatives pour une société autrement », place de la République. Neuf espaces thématiques permettront de découvrir des initiatives déjà mises en œuvre par ATD Quart Monde. « L’action d’ATD Quart Monde se situe à trois niveaux, raconte Claire Hédon. D’abord, avec les personnes en situation de précarité pour qu’elles accèdent à leurs droits, puis au niveau de la politique pour que les lois changent, et enfin avec la société. C’est cela notre objectif du 14 octobre : faire que davantage de personnes nous rejoignent », ajoute-t-elle.

Le 17 octobre, l’année « Stop Pauvreté » se clôturera par un concert à l’Olympia, auquel participeront notamment Alain Souchon, Christophe Willem, Danakil, Kery James, Laurent Voulzy ou encore Melissmell et Mo’Kalamity.

Photo de garde : AFP – Philippe Desmazes
Clotilde Ravel
Article tiré de RFI  le 13 octobre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s