L’exemple calédonien

La Nouvelle-Calédonie entame une étape majeure de son histoire et la manière dont se déroule ce processus est aux antipodes de la crise catalane qui livre chaque jour son lot de crispations et d’impasses comme celui d’embastiller des responsables indépendantistes. Incomparable, les deux situations ont pourtant un point commun : le droit des peuples à l’autodétermination et ce dans un processus démocratique, c’est à dire qui n’exclue personne.

Les tensions dans ce lointain territoire d’Océanie sont apaisées mais il y a trente ans qui aurait pu imaginer que les indépendantistes kanaks et les anti-indépendantistes se retrouvent un jour à la même table ? Il en a fallu des morts, des violences et, ensuite, de la volonté politique et du dialogue -toujours sous des gouvernements de gauche- pour faire avancer l’histoire.

La France jacobine et colonialiste a plié et, en trois décennies, la Nouvelle-Calédonie a pris un autre chemin. Elle jouit désormais d’une certaine autonomie, en témoigne son accession récente, le 30 octobre, au statut de membre associé de l’Unesco. Quel que soit le choix des néo-calédoniens en 2018, il devra être respecté et, surtout, ne mettra pas un point final au processus d’émancipation.Inégalités sociales et économiques minent encore ce territoire qui a besoin de se développer et de préserver son avenir et son écosystème, ses cultures. La voie de la démocratie est la seule qui vaille car elle contient la promesse de la justice sociale, de la primauté de l’intérêt collectif sur les intérêts privés et particuliers. Autant d’enjeux qui doivent guider celles et ceux qui ont l’immense responsabilité de mener à bien les étapes prévues par l’accord de Nouméa de 1998. Colonisée au milieu du XIXe siècle, terre de déportation des opposants politiques, la Nouvelle-Calédonie a su faire preuve de résilience. Elle entend continuer dans cette voie.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 3 novembre 2017

Publicités

Une réflexion sur “L’exemple calédonien

  1. Pingback: L’exemple calédonien — On n’est pas des moutons – Mohamed Bahlouli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s