Le débat oui, le discrédit NON !

Par Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité. Le cadre du débat démocratique est allègrement franchi par les mises en accusation violentes du directeur de Mediapart Edwy Plenel.

En toute chose le débat, la confrontation démocratique est nécessaire, y compris entre journaux. Mais, le cadre du débat démocratique est allègrement franchi par les mises en accusation violentes du directeur de Mediapart Edwy Plenel. Autant il est sain, normal, voire essentiel de confronter des jugements raisonnés sur les positions des uns et des autres dans le débat public, autant rien ne justifie la violence des attaques qu’il a à subir, notamment celles, infamantes, d’avoir couvert des viols ou d’être un agent du terrorisme islamique. 
La tentative de discréditer des oppositions par de tels arguments outranciers et calomniateurs porte un lourd préjudice au débat public, déjà bien grevé par les postures, polémiques stériles et les bavardages qui ne sont qu’un miel couvrant les spasmes d’un système producteur d’inégalités, destructeur des biens communs, menaçant pour la planète et fauteur de guerres.
Je rajoute concernant cette affaire que les prises de positions de E.Plenel et les contacts, somme toute relatifs et critiques, qu’il a pris avec M. Ramadan s’inscrivent dans le nécessaire combat antiraciste. En discuter l’opportunité et les modalités est indispensable. Mais lui porter le discrédit par des coups bas, inacceptable.
Patrick Le Hyaric
Article tiré de l’Humanité  le 11 novembre 2017
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s