Etats-Unis – Des aides d’Etat bloquées pour des millions d’enfants défavorisés

C’est l’inquiétude aux Etats-Unis pour les familles pauvres bénéficiaires d’un programme d’assurance santé, appelé CHIP, menacé de disparition. Le CHIP garanti une couverture santé depuis près de vingt ans pour neuf millions d’enfants issus de foyers à bas revenus aux Etats-Unis. Mais cette année, le Congrès américain n’est pas parvenu à se mettre d’accord sur le vote de son budget dont les ressources seront épuisées d’ici la fin de l’année dans douze Etats.

Certains Etats ont déjà commencé à avertir les familles : d’ici le 31 décembre, celles-ci pourraient bien perdre leur couverture santé. En cause, l’échec du Congrès à trouver un accord fin septembre sur la reconduction des 18 milliards de dollar nécessaire au financement du programme CHIP.

De la consultation de routine aux vaccinations en passant par le traitement contre le cancer, ce programme garantit un accès aux soins pédiatriques à neuf millions d’enfants et 370 000 femmes enceintes issus de familles à bas revenus, trop pauvres pour souscrire une assurance privée aux Etats-Unis.

Dans sa proposition de budget 2018, Donald Trump a souhaité réduire le nombre de familles éligibles mais aussi le montant du fonds de plusieurs milliards de dollars. Résultat, le Congrès n’a pas trouver de consensus, menaçant le CHIP dont les réserves seront épuisées en Arizona, Californie, Minnesota, Ohio, Oregon et dans le district de Columbia d’ici la fin de l’année et d’ici le mois de mars pour six autres Etats.

Deux mois pour sauver le programme

« La situation est chaotique » s’alarme dans le Washington Post Joan Alker, directrice du Centre Georgetown pour l’enfance et la famille qui note que le CHIP est un programme populaire et bipartisan reconduit depuis près de 20 ans par les républicains comme les démocrates.

Le Congrès américain a encore jusqu’à janvier pour sauver le programme laissant d’ici là plusieurs millions de familles pauvres dans la peur de voir leurs enfants perdre leur couverture maladie.

Photo de garde : REUTERS – Joshua Roberts
Eric de Salve
Article tiré de RFI  le 25 novembre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s