Jean-Luc Mélenchon annonce une liste pour les européennes

Le fondateur du mouvement a annoncé samedi, en ouverture de la convention de Clermont Ferrand, une campagne pour la sortie du nucléaire et des listes FI aux européennes de 2019 et lors des prochaines législatives partielles.

Jean-Luc Mélenchon a ouvert samedi après-midi la convention de la France insoumise qui réunit ce week-end à Clermont-Ferrand quelque 1600 participants, dont une majorité a été tiré au sort. Le député insoumis a d’emblée invité le mouvement à « accompagner, aider le peuple français face aux chocs qui vont déferler » évoquant les conséquences du budget 2018, du projet de loi de finance de la sécurité sociale ou encore de la pérennisation de l’Etat d’urgence dans la loi ordinaire. Dénonçant les cadeaux gouvernementaux aux plus riches, Jean-Luc Mélenchon a ainsi consacré une partie de son discours à la défense des communes alors que le congrès des maires de France s’est achevé jeudi. « Ce pouvoir, qui applique la feuille de route de la Commission européenne, est hostile à la commune, à l’existence des communes, au profit d’entités qui pompent (…) tout le tissu humain, social, politique », a-t-il lancé appelant à « une lutte acharnée pour la défendre comme le département d’ailleurs ». De la même façon, le député a également interpellé « tous ceux du secteurs de la santé » à qui 4,5 milliards d’euros ont été supprimés : «Je n’ai pas de conseils à vous donner mais une chose est sûre, seule la lutte paie ». Au-delà, c’est à tous les syndicalistes que le fondateur de FI s’est adressé regrettant à nouveau le « dogme absurde » de la division entre politique, syndicale et associatif : «  ce mouvement est le vôtre, c’est votre politique qui s’exprime ici ».

Anticipant sur l’annonce des résultats du vote des insoumis qui a eu lieu dans la foulée de son discours, le député de Marseille a également invité à la mobilisation pour la fin du Nucléaire. C’est l’un des trois thèmes de campagne, au côté de la lutte contre la pauvreté et de l’évasion fiscale, retenus par les militants de FI consultés en ligne. « En France, ce qui bloque c’est le nucléaire », a-t-il assuré à propos de la transition énergétique. Au cœur de la cible : les 19 centrales en fin de vie et les « 100 à 150 milliards  pour refaire le carénage » alors que la « même somme nous permettrait de passer aux énergies renouvelables ». Et d’anticiper les critiques : « Le nucléaire doit s’interrompre. Non ce n’est pas un sujet marginale qui ne concerne que les bobos, tout le monde mourra en même temps » en cas de catastrophe. Alors qu’en fin d’après-midi devait avoir lieu une « cogitation » (séance d’échanges en petit groupe) sur les actions à mener, le leader de FI, qui a de nouveau refusé la qualification de « chef », a avancé ses propositions : « l’organisation d’une votation citoyenne le jour anniversaire de la catastrophe de Fukushima » sur la sortie du nucléaire et la participation « le 12 décembre à la  manifestation contre  » le sommet climat-finance ».

Le discours, de plus d’une heure, a aussi été l’occasion de se pencher sur la question électorale. Et en premier lieu, sur le scrutin de 2019 : « Il y aura une liste France insoumise aux élections européennes. Et s’il y a une liste transnationale, il y aura une liste «Europe insoumise» avec Podemos, avec le Bloco, avec nos amis grecs », a annoncé l’ancien député européen estimant que cette prochaine échéance équivaut à un référendum sur « l’Europe du fric ». FI entend aussi présenter des listes lors des élections législatives partielles qui pourraient avoir lieu dans la centaine de circonscriptions où des candidats LREM auraient, selon le Canard enchainé, dépassé les plafonds de dépenses« Nous serons là partout, sauf exception, avec les candidats de la dernière fois », a lancé Jean-Luc Mélenchon regrettant les divisions du mois de juin dont il a rendu responsable les autres formations de gauche, citant 45 circonscriptions où celles-ci seraient arrivés « 5 ou 6 fois en dessous » de FI et auraient empêcher sa qualification.

Photo : AFP – Philippe Lopez
Julia Hamlaoui
Article tiré de l’Humanité  le 25 novembre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s