2018 année sélective

Réforme du baccalauréat d’un côté et nouvelle loi sur l’accès à l’université de l’autre. La jeunesse, si elle n’est pas la grande priorité budgétaire du quinquennat Macron-Philippe, est en revanche dans le collimateur du pouvoir exécutif.

Il se prépare un recul sans précédent de l’accès aux études supérieures avec une sélection affirmée même si le mot n’est pas complètement assumé.

Les coups pleuvent à un tel rythme, des ordonnances détricotant les droits des salariés, en passant par les réformes en gestation de l’assurance chômage et des retraites, sans oublier le tour de vis austéritaire imposé aux budgets de l’Etat et des collectivités locales, que ce énième mauvais tour passerait presque inaperçu. Sidérant celles et ceux qui vont le subir, futurs bacheliers en tête.

Les terminales vont essuyer les plâtres

Les premiers à essuyer les plâtres seront les terminales de cette année scolaire. Pour ces futurs étudiants qui se destinent à poursuivre des études pour ensuite espérer entrer de plain-pied dans la vie adulte, le temps du tri sélectif a sonné. L’ancienne formule APB a vécu et personne ne la regrettera. Mais le nouveau système d’inscriptions va fortement accentuer les inégalités entre étudiants et universités au prétexte de lutter contre l’échec alors que c’est le manque total d’ambition qui le distingue.

Est-ce ainsi qu’une nation prépare l’avenir? Oui si le but est de reproduire l’élite dominante. Non si le but est de préparer le plus grand nombre à embrasser la vie, à bâtir son avenir individuel en participant au destin collectif. C’est donc bien un choix de société qui est ici à l’oeuvre. Construire des universités pour accueillir ou réserver le savoir aux gens «bien nés». La première option est celle retenue par le pouvoir.

50 ans après mai 1968, est-ce bien raisonnable ?

Photo AFP/Martin Bureau
Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 19 décembre 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s