Les agents de sécurité privée peuvent désormais être armés

C’est l’un des changements que de cette nouvelle année 2018 et c’est une petite révolution dans le monde de la sécurité en France. A compter de ce lundi 1er janvier, les agents de sécurité privée peuvent être armés d’une matraque, d’une bombe lacrymogène ou même d’une arme à feu. Ce dispositif reste très encadré et suscite également de nombreuses critiques.

C’est l’ancienne majorité qui avait voté cette mesure en mars 2017, mais le gouvernement actuel, ministre de l’Intérieur en tête ne la renie pas le moins du monde.

Pour Gérard Collomb, dans un contexte de menace terroriste forte, il faut un « continuum de sécurité ». Entendez par là un dispositif qui va des forces de sécurité publique, comme la police jusqu’à la sécurité privée, celle que l’on trouve par exemple à l’entrée de grands centres commerciaux.

Ses agents peuvent donc dès ce lundi 1er janvier être armés. La plupart du temps, il s’agira d’armes non létales, comme des matraques ou des bombes lacrymogènes. Mais le décret prévoit également que dans certains cas, ils puissent  porter des armes à feu. Pour cela, il faut que leur mission les expose à un risque « exceptionnel d’atteinte à leur vie » comme le précise le texte.

Les 170 000 agents de sécurité privée en France n’auront donc pas tous un pistolet à la ceinture, loin de là. Mais cette nouvelle disposition inquiète tout de même. La Commission nationale consultative des droits de l’homme s’en est par exemple émue, craignant une banalisation de la présence armée dans l’espace public. Elle estime également que la sélection, la formation, et l’encadrement de ces agents privés sont très éloignés de celles des forces de l’ordre.

Photo AFP/Geoffroy Van der Hasselt
Article tiré de RFI . le 1er janvier 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s