L’alerte rouge de l’ONU

C’est un cri (dans le désert ?) cru et sans artifice lancé par la communauté internationale, incarnée par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. Ce dernier a délivré «un message d’alerte, une alerte rouge» sur les dangers qui menacent le monde en 2018, en appelant «à l’unité».

Car les motifs d’inquiétudes ne manquent pas, à l’instar de la situation au Sahel où prime, pour l’heure, la seule option militaire. Même si on ne peut lutter contre le terrorisme avec des roses et du pain, la réussite du G5 Sahel passera aussi et surtout par des programmes éducatifs et sociaux dans cette vaste région ravagée par la guerre et la misère. Un volet peu mis en avant et pourtant essentiel.

Guterres sait que la culture de paix est à la peine: «lorsque je suis entré en fonctions, il y a un an, j’ai lancé un appel pour faire de 2017 une année de paix. C’est malheureusement – et radicalement – l’inverse qui s’est produit», déclare, amer, le diplomate dans ses voeux à ce monde qui va si mal. Un aveu d’échec ? Plutôt une mise en garde assortie d’un constat que nul ne peut nier : «les conflits se sont envenimés et de nouveaux dangers sont apparus. Partout dans le monde, les craintes suscitées par les armes nucléaires n’ont jamais été aussi fortes depuis la fin de la guerre froide». Les dernières déclarations de la Corée du Nord, qui veut produire en masse têtes nucléaires et missiles balistiques, et l’attitude ahurissante de Donald Trump, lui donnent malheureusement raison. Suite du constat au scalpel dressé par le patron de l’ONU : la forte augmentation des inégalités avec «des violations graves des droits de l’Homme». «Les problèmes deviennent planétaires alors que les personnes se replient sur elles-mêmes» regrette-t-il face à la montée des nationalismes. En Europe l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite en Autriche n’a pas suscité une grande émotion, 80 ans après l’Anschluss. L’appel à l’unité de Guterres sera-t-il entendu ? Pour cela, il convient que les peuples le relaient et pèsent enfin dans le concert planétaire.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 2 janvier 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s