Où est passé le « Pays des droits de l’Homme » ?

 

« La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde (…) ». Cette citation tronquée (« …mais elle doit en prendre fidèlement sa part »), prononcée à une autre époque par Michel Rocard, a décidément bon dos.

A chaque crise migratoire, on nous ressort la même tarte à la crème. Cédant aux lubies de l’extrême droite, les gouvernements successifs considèrent les arrivants de pays en guerre comme un encombrant fardeau, impossible à assumer pour la 5e puissance mondiale. On a vraiment peine à y croire quand on se souvient que près d’un demi-million d’exilés espagnols ont par exemple été accueillis dans des temps bien plus troubles pour la France.

Depuis que les exodes consécutifs à la guerre en Syrie ont débuté, le « Pays des droits de l’Homme » porte bien mal son nom. Depuis 2015 l’Allemagne a tendu la main à plus d’un million de migrants quand la France n’en accueille qu’environ 30 000 par an.

Elle est surtout beaucoup plus sélective que ses voisins européens. 83% des demandes d’asile y sont rejetées, des milliers de réfugiés sont trimballés d’un pays à l’autre avant parfois d’être renvoyés dans le leur, à feu et à sang.

Malgré le travail exemplaire des associations humanitaires, les arrivants en France vivent le plus souvent des mois dans l’angoisse des lieux de rétention ou la crasse des bidonvilles.

Face à cette urgence humanitaire, plutôt que de penser des solutions d’intégration, l’État empoigne sa calculette et demande aux policiers de sortir leur matraque. La politique des tentes lacérées est une honte pour la République. L’incitation à la dénonciation de la circulaire Collomb en est une autre. En traitant les réfugiés qui fuient la misère et la mort comme de vulgaires candidats au Club Med, la France n’est pas à la hauteur. Il est encore temps de se ressaisir mais avec son projet de loi qui veut « trier » les migrants, le gouvernement n’en prend pas le chemin.

Rémy Cougnenc
Article tiré de la Marseillaise  le 15 janvier 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s