Le coup d’après

Le conflit syrien est en train de connaître une phase décisive. Où tous les acteurs essaient de jouer de leur influence afin de ne pas perdre de positions dans la Syrie en reconstruction.

Le peuple syrien est la première victime de la géostratégie des blocs.

Le président syrien Bachar al-Assad affirme lui que la guerre est terminée et que les terroristes de Daech ont été chassés de son pays. La situation est bien plus complexe. Et la présence toujours effective de militaires russes est là pour en témoigner.

Allié de Damas, Moscou entend y compris rester vigilant pour «l’après». Aussi, il ne serait pas surprenant que des opérations militaires d’ingérence telles que celles réalisées par l’armée turque ce week-end ne suscitent pas de réactions ou de protestaitons de la part du Kremlin.

Car le président Taycep Erdogan entend lui aussi jouer sa carte. Avec pour objectif principal, celui d’empêcher que les forces kurdes assurent la mise en sécurité de zones territoriales frontalières pour en revendiquer, à terme, la gouvernance définitive. Voire, comme en Irak, une autonomie grandissante ouvrant la voie vers l’indépendance.

De Damas à Moscou, de Washington à Ankara, en passant même par Paris, on a bien compris que ce n’est pas l’intérêt des peuples (et notamment du peuple syrien) qui prime. Sinon, la guerre serait déjà terminée. Comme souvent, les enjeux économiques, géopolitiques et géostrarégiques ont pris le dessus et ont tout dévasté sur leur passage. Avec un cynisme confondant.

La période de tension n’est donc pas terminée. Et lorsque toute cette horreur finira, il n’est pas impossible que l’on s’aperçoivent que l’étendue des dégâts est bien plus terrible que ce que l’on imagine.

Photo de garde : AFP
Sébastien Madau 
Article tiré de la Marseillaise  le 22 janvier 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s