Safari fiscal réussi d’Attac dans la jungle

Les militants d’Attac ont moqué les bestioles de la finance mondiale. Déambulation burlesque dans le centre-ville.

Safari fiscal sur la Canebière. A l’initiative d’Attac et du CCFD-Terre-Solidaire, des militants ont invité sur le mode de la comédie les passants à « plonger dans la jungle de l’évasion fiscale », alors que Nicole Briend, militante d’Attac doit être jugée en correctionnelle à Carpentras le 6 février pour vol en réunion – du fauchage de chaises – et refus de prélèvement de ses empreintes génétiques (lire ci-contre).

Départ des Mobiles avec un premier arrêt devant Carrefour Market. « Le scandale des Panama Papers nous a appris qu’en 2016, Carrefour a économisé plus de 40 millions d’impôts sur les 7 milliards d’euros de fonds placés en Belgique ! », clame au porte-voix un membre de la plate-forme régionale Sud-Est de lutte contre les paradis fiscaux. « Et on apprend que 2 400 travailleurs sont concernés par un plan social pour faire remonter ses actions face à Amazon, l’autre hippopotame qui vient d’entrer dans le marigot ! » (lire page 3).

Un attroupement se forme devant la Société Générale, un pachyderme historique qui a épongé avec les sous des contribuables la colossale perte de 4,9 milliards d’euros et qui a proposé à ses clients la création de « 979 sociétés offshore entre 1977 et 2015 par l’intermédiaire du cabinet d’avocats panaméens Mossack Fonseca ! » « Je suis la deuxième banque française après BNP Paribas qui déclare le plus de bénéfices dans les paradis fiscaux ! » « Houuuu ! » réplique en chœur le petit attroupement qui débarque sur le Vieux-Port pour se poser devant Mc Donald’s, « un des plus bel animal de cette jungle fiscale ». Le géant américain de la restauration rapide est aussi le « maître du burger sauce blanchiment de fraude fiscale XXL » : « Il a fait remonter plus de 3,7 milliards d’euros de recettes de l’ensemble de ses 5 000 franchises basées en Europe vers sa holding luxembourgeoise Mc Donald’s Europe Franchising or le gouvernement du Luxembourg et son ancien Premier ministre ont négocié en secret un accord fiscal spécifique pour Mc Do ! »

Huée devant l’Agence Axa, rue Beauvau. « Axa, première marque mondiale d’assurance, a passé un accord secret avec le fisc luxembourgeois pour faire baisser le montant de ses impôts ! Un cabinet d’Axa à Luxembourg propose même encore aujourd’hui sur son site internet des solutions d’optimisation fiscale pour les non-résidents ! »

C’est au tour de Sephora, rue Saint-Ferréol, d’affronter les chasseurs d’Attac : cette chaîne de distribution est la propriété de la LVMH dont deux sociétés au Luxembourg et à Hong Kong lui auraient permis en 2010 d’engranger un milliard de bénéfices peu ou pas imposés.

Le safari a pris fin devant Starbucks, rue Montgrand, dont le groupe déplace méthodiquement l’ensemble de ses bénéfices au Pays-Bas puis le fait migrer dans un paradis fiscal, en imposant à sa filiale française de payer des royalties sur sa marque, son logo, ses recettes de cuisine, l’agencement de ses magasins.

Photo de garde : David Coquille
David Coquille

Article tiré de la Marseillaise  le 5 février 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s