Emplâtre sur jambe de bois

« Transformer l’ensemble du système de santé ». L’intitulé est singulièrement pompeux et présomptueux mais le contenu des annonces faites par le Premier ministre et sa ministre de la Santé est, pour l’instant, inversement proportionnel à cette ambition affichée.

Car rien dans les mesures proposées mardi n’apporte de réponses solides et durables à la crise de la santé publique. D’ailleurs la notion même de service public n’est pas du tout l’ossature du projet gouvernemental qui a entrepris de le réduire a minima y compris dans la fonction publique hospitalière. Pour preuve, le très timide recul sur la tarification à l’acte dans les hôpitaux, système mis en place par Sarkozy, maintenu par Hollande et responsable des difficultés des établissements publics. Pour preuve, le peu de considération pour les salariés qui auront droit à un « observatoire de la qualité de vie au travail » en place des postes réclamés pour tout simplement avoir des conditions de travail dignes et pouvoir soigner correctement.

Le Premier ministre promet de ne « pas rafistoler mais de réparer ». Et pour cela, les nouvelles technologies, la télé-médecine sont mises en avant. Il annonce une concertation là où pourtant tout semble décidé. Comme ces 30% de soins jugés « inutiles » par la ministre de la Santé; affirmation qui selon elle ne souffre aucune contestation.

Mais si le système de santé va si mal ce n’est pas faute d’en connaître la principale cause : les plans d’économies successifs sur le budget de la Sécurité sociale. Ils ont des conséquences directes sur le fonctionnement des hôpitaux publics, les conditions de travail de ses salariés et d’accueil des patients. Or le gouvernement n’entend pas déroger à sa politique de réduction des « coûts » au lieu de proposer des investissements publics nécessaires pour garantir la santé et la qualité des soins à tous.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 14 février 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s