Droits de l’homme en Chine – «Ce que fait la France est largement insuffisant»

A l’approche du Nouvel An chinois, les diplomates occidentaux rendent visite aux militants et défenseurs des droits humains en Chine. Hu Jia, lauréat du prix Sakharov en 2006, a reçu la visite d’une délégation de diplomates occidentaux pour s’entretenir sur ses conditions de vie, mercredi 14 février.

Depuis quatre ans et à la veille du Nouvel An chinois, les diplomates allemands, hollandais, suédois et américains s’entretiennent avec les défenseurs des droits de l’homme chinois pour faire le point sur leur situation. Joint par RFI, Hu Jia a salué les efforts du gouvernement allemand pour venir en aide aux dissidents.

« Pendant les mandats du Premier ministre, Angela Merkel a tenu à rencontrer les citoyens chinois à chaque visite en Chine, souligne-t-il. Les autres dirigeants, que ce soient les ministres, le vice-Premier ministre ou l’ambassadeur allemand suivent son exemple. C’est probablement parce que l’Allemagne ayant subi le nazisme et le communisme, est particulièrement sensible aux questions des droits humains. »

En revanche, le lauréat du prix Sakharov en 2006 est plus critique vis-à-vis de la politique française au sujet des droits de l’homme en Chine. « Pour parler honnêtement, ce que fait la France est largement insuffisant, regrette-t-il. Bien que je sois au courant que le président Macron est très sensible à la mort de Liu Xiaobo et à la situation de Liu Xia. Mais c’est largement en deçà de ce que fait l’Allemagne. Donc j’espère que le jeune président Macron, sensible et plein d’audace, fera des exploits dans le domaine des droits de l’homme. »

Mais pour lui, le rôle le plus important de la Chine sur le plan international pourrait la donne : « Les dirigeants français ne tarderont pas à rendre visite à Pékin tous les ans, j’espère qu’ils puissent au moins faire comme l’Allemagne. La France est un grand pays en Europe, et sur le plan international, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. C’est son devoir de défendre les valeurs essentielles, alors que l’Allemagne n’est même pas membre permanent du Conseil. »

Photo de garde : RFI – Stéphane Lagarde
Article tiré de RFI  le 15 février 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s