Handicap – Non à la suppression de la prime d’activité !

Madame Cluzel, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, veut un même droit de vote pour tous les Français : Personnes handicapées mentales ou psychiques, sous tutelle, inclues.

Nous ne pouvons que nous féliciter de cette décision qui devrait être effective depuis mars 2010, date de la ratification par la France de la Convention relative aux droits des personnes handicapées !

Un pas de plus vers l’égalité vite entaché par une nouvelles violation des droits des personnes en situation de Handicap : la fin du versement de la prime d’activité  pour les personnes invalides et les victimes du travail qui sont en emploi. L’article 63 du projet de loi de Finances 2018 dit ceci : « Le présent article met fin, à compter du 1er janvier 2018, à la prise en compte en tant que revenus professionnels pour calculer le montant de la prime d’activité des pensions, des rentes d’invalidité et des rentes accident du travail et maladie professionnelle (AT-MP). »

Il s’agit purement d’une nouvelle discrimination à leur égard en violation de la Convention et plus précisément de l’article 27 portant sur travail et emploi.

L’égalité de tous devant la loi n’est pas à géométrie variable, il est temps de garantir aux personnes en situation de Handicap le droit à une vie digne : éducation, logement, santé, emploi, non-discrimination, bientraitance…

Marie-Laure Darrigade Bellocq
Article tiré du Parti de gauche  le 23 février 2018
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s