Finances publiques – La délation dans les vues de la direction

Un diaporama diffusé aux cadres des finances publiques provoque l’indignation des syndicats. Ce document invite les chefs de service à pointer du doigt les agents estimés « difficiles ». La CGT met ce scandale au grand jour.

Vous n’aurez pas les images mais les mots suffisent pour révéler l’état d’esprit qui caractérise la Direction régionale des finances publiques, dévoilée en janvier lors d’une journée du pôle pilotage et ressources à l’attention des cadres. Une sorte de séminaire gentiment intitulé « la gestion d’agents difficiles ». Christelle Caudron, Philippe Laget et Frédéric Larrivée, responsables du syndicat CGT des salariés, ont tenu à alerter l’opinion publique de ce qu’ils considèrent être « une inquiétante dérive managériale ».

Jugez- en par vous-mêmes : « Il est important de pouvoir classifier certains types de personnalités difficiles afin de mieux comprendre leurs réactions dans différentes situations et avoir envers eux les comportements appropriés », est-il dit dans ce document. Et les auteurs de cette édifiante recherche de préciser que parmi « les agents difficiles  », il peut y avoir également des personnes dangereuses. Fredéric Larrivée revient sur les quatre critères qui, selon la direction, « définissent une personne difficile au travail ». « Un comportement inadapté en situation professionnelle, de façon durable, répétitive et sans raison apparente, entraînant une gêne réelle pour l’entourage et pour la performance de l’équipe ».

Des chefs de service pour remplacer les CHSCT ?

Mais, poursuivent Christelle Caudron et Phillipe Laget, cela n’est pas du tout de la mission des chefs de service. « Et quelles compétences auraient-ils à déceler un dysfonctionnement psychologique ou un accident dans la vie familiale. Ils ne sont ni psychologues ni médecins, et n’ont aucun droit à dénoncer des comportements de leurs collègues de travail qu’ils jugent suspects ».

La porte est donc ouverte à toutes les dérives (voir ci-dessous quelques autres recommandations de la direction des finances publiques). Car qui est susceptible d’être considéré comme un agent difficile ? « Celle ou celui qui sont victimes de conditions de travail pouvant entraîner une dégradation de leur santé physique ou mentale ? Ou ces esprits rebelles qui considèrent qu’ils ne sont plus en capacité d’accomplir leur mission avec toute l’humanité qu’elle exige ». Dans une période où boucler une fin de mois pour des millions de gens tient de l’exercice du funambule, auraient- ils quelques réticences à accomplir ce que la direction leur demande ?

C’est la grande interrogation des militants de la CGT qui observent en parallèle l’espace de plus en plus réduit de leurs prérogatives en matière de santé au travail et la volonté de la direction des finances publiques d’externaliser un certain nombre de tâches qu’eux-mêmes et eux seuls ont la qualification d’effectuer. L’accueil d’un public de plus en plus fragilisé, avec en arrière-plan la souffrance d’être confronté à des conditions de travail de plus en plus limites, ne fait qu’aggraver les choses. D’ici à devenir un agent difficile, le pas est vite franchi.

Photo de garde : La marseillaise
Gérard Lanux
Article tiré de la Marseillaise  le 12 mars 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s