La biodiversité exceptionnelle de Madagascar est en danger, selon le WWF

Presque 25% des espèces de Madagascar pourraient disparaître d’ici 2080 à cause du changement climatique. C’est le cri d’alarme que lance l’ONG WWF, le Fonds mondial pour la Nature, dans son dernier rapport international La vie sauvage dans un monde en réchauffement.

Selon l’ONG WWF, les projections scientifiques qui concernent la Grande île sont alarmantes concernant sa biodiversité.

Quand bien même l’augmentation de la température de la Terre serait maintenue à deux degrés, comme le stipule l’accord de Paris, la situation climatique sera insoutenable pour 25% des espèces de Madagascar : leur extinction d’ici 60 ans serait inévitable.

Ainsi, la population de 57 espèces de lémuriens diminuera de 60% si la température de la planète augmente. Les lémuriens sont endémiques de Madagascar. Trois zones ont été identifiées comme des refuges climatiques pour ces animaux en cas de hausse de température : la péninsule du Masoala, la rivière Mangoky et une troisième zone dans le nord-ouest du pays.

Le WWF est déjà en action à Madagascar pour tenter de contrer ces projections catastrophiques. Mais l’avenir de la Grande île et de ses espèces repose avant tout dans les mains de sa population, conclut l’ONG.

Article tiré de RFI  le 2 avril 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s