Plan autisme – 340 millions d’euros afin de rattraper les retards

Le 4e plan autisme est prévu sur 5 ans de 2018 à 2022 et le gouvernement espère « rattraper son retard ». 340 millions d’euros sont ainsi alloués à l’amélioration de la recherche, le dépistage et bien sûr la prise en charge de la maladie.

La nouvelle stratégie a pour objectif de dépister l’autisme beaucoup plus tôt chez les jeunes. Aujourd’hui, seule près de la moitié des diagnostics concerne les enfants et les adolescents entre 6 et 16 ans. Pour améliorer cela, un « forfait intervention précoce » va être créé à partir de janvier de l’année prochaine. Il devra permettre aux médecins de repérer plus tôt la maladie. Ils devront alerter, lors d’examens obligatoires, des nouveau-nés entre 9 et 24 mois, sur un trouble psycho-autistique.

Ainsi, l’aggravation de certains handicaps pourrait être évitée. 106 000 euros sont alloués au diagnostic précoce dont 90 millions spécifiquement dédiés à la prise en charge de psychomotriciens et autres professionnels.

100 % des enfants autistes doivent fréquenter l’école

Le gouvernement souhaite que tous les bébés nés en 2018 soient scolarisés dès leur maternelle. Une entrée en maternelle qui, rappelons-le, sera obligatoire pour tous les enfants dès l’âge de 3 ans en 2021. Aujourd’hui, seuls 30% des autistes, qui représentent environ 8 000 naissances par an, en bénéficient deux jours par semaine maximum. Une évolution dans la scolarisation qui va entraîner bien sûr, une création de places en Unité d’enseignement en maternelle (UEM), un nombre multiplié par trois, ainsi que de nouvelles classes pour du soutien renforcé.

Un autre petit tiers du budget total est prévu pour ce renforcement de la scolarisation. De nouvelles classes spécialisées doivent être également ouvertes en primaire, au collège et au lycée. Et pour mieux accompagner les enseignants accueillants des autistes dans leurs classes, une centaine de postes d’enseignants spécialisés est prévue.

En France, 600 000 adultes seraient autistes, soit 1 personne sur 100

Le plan insiste pour une meilleure intégration dans la société et surtout contre « une logique d’enfermement » en facilitant notamment leur insertion professionnelle. Une des principales difficultés est que seuls 75 000 de ces adultes sont diagnostiqués autistes. Une carence qui s’ajoute au manque de place dans des structures adaptées. L’absence de place combinée au retard dans le diagnostic conduit à de longs séjours en hôpital psychiatrique.

Un plan de repérage de ces patients dans les établissements de santé et médico-sociaux doit d’ailleurs être lancé. Le renforcement de formation du personnel est poursuivi. En ce qui concerne les adultes autonomes, un accès en logement social et accompagné va être ouvert. Sur les 340 millions d’euros du plan, 115 le seront pour ce volet dédié aux adultes.

Une petite enveloppe de 6 millions est réservée à l’aide aux familles

Le gouvernement prévoit la création d’une « plate-forme de répit ». Une structure par département qui, comme son nom l’indique, permettra de garder quelques heures ou quelques jours les patients – enfants et adultes – afin que leurs proches puissent partir en vacances, s’occuper de leurs autres enfants ou tout simplement de se reposer.

Et puis restent 14 millions qui iront à la recherche. L’objectif est de « remettre la science au cœur de la politique de l’autisme » en s’intéressant à ce trouble neuro-développemental et au soutien aux familles.

Le précédent plan entre 2013 et 2017 était doté de 205 millions d’euros.

Michèle Diaz
Article tiré de RFI  le 6 avril 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s