Le prélèvement à la source, usine à gaz

EDITO – Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Sous couvert de simplification, la mise en place du prélèvement à la source en 2019 ne va, dans les faits, guère faciliter les choses. Le contribuable devra toujours faire sa déclaration de revenu une fois par an. Il risque aussi de perdre en confidentialité car taux neutre ou pas, c’est bien son employeur qui va se voir contacter par l’Etat pour réajuster le taux au besoin.

Pour les agents des finances publiques, dont la charge de travail serait du coup allégée, là encore tout n’est pas si simple. Alors que le gouvernement multiplie en ce moment les coups sur la fonction publique, nul doute qu’il optera pour la suppression des postes plutôt que de les affecter à la lutte contre la fraude fiscale comme le laissent entendre les promoteurs du prélèvement à la source.

« L’entreprise n’a rien à gagner à devenir collecteur d’impôts »

Du côté du patronat, représentants du Medef et de la CGPME ont déjà dit tout le mal qu’ils pensaient de ce transfert de compétence où « l’entreprise n’a rien à gagner à devenir collecteur de l’impôt pour le compte de l’Etat. C’est une nouvelle tâche, une nouvelle responsabilité, le tout non rémunéré ».

C’est à se demander alors ce que cette usine à gaz peut bien apporter. Il faut peut-être remonter à l’origine du prélèvement à la source pour comprendre. Une promesse de campagne de François Hollande, qui voulait alors fusionner CSG et impôts sur le revenu avant de reculer. Si l’idée venait à être réalisée, ce serait mettre à mal le financement de la protection sociale voire « augurer de l’instauration d’une « flat tax » c’est-à-dire un impôt à un taux unique sur les revenus » craint déjà la CGT. Et s’il y a nécessité de remettre à plat notre fiscalité, ce n’est pas tant le paiement de l’impôt qu’il s’agit de simplifier mais à la juste répartition des richesses qu’il faut enfin réfléchir.

Mireille Roubaud
Article tiré de la Marseillaise . le 9 avril 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s