Course de fond

EDITO – l 7 mai 2017 : Emmanuel Macron est élu avec 66,1% des suffrages contre Marine Le Pen (FN), quand 25,24% des inscrits n’ont pas fait le déplacement jusqu’aux urnes.

7 mai 2018 : un an de mandat plus tard, la déception des Français à qui on avait promis un « nouveau monde » est immense. Quand deux-tiers d’entre eux selon les sondages, ne pensent pas que le président de la République puisse améliorer leur situation personnelle. Il faut dire qu’en fait de nouveauté, ce sont bien de vieilles recettes libérales sur lesquelles s’appuient l’ancien ministre de l’économie pour mener à bien son entreprise. Casse du code du travail avec entre autres le plafonnement des indemnités prud’hommales, mise à mal de la démocratie avec la fusion des instances du personnel, augmentation de la CSG pour les retraités, baisse des allocations logements, sélection à l’entrée de l’université, suppression de l’ISF… Dans son monde à lui, il s’agit avant tout de privilégier les « premiers de cordée » en avançant en mode bulldozer, partant du principe que « la France ne veut pas se réformer. »

Même si la France n’est finalement pas sa première préoccupation. Car Emmanuel Macron s’est tourné tout entier vers l’Europe, s’imaginant déjà à sa tête. Son ambition se fait aussi mondiale, quand il entend donner des leçons au président des états-Unis pour finir par être à sa remorque et bombarder la Syrie.

Alors, se pose LA question : comment arrêter ce rouleau compresseur qui écrase ce qui était encore un modèle social ? Syndicats et forces progressistes multiplient les actions pour convaincre. Au niveau politique, la gauche, même si elle est toujours atomisée, commence à lancer des passerelles pour « amplifier la riposte » préconise Benoît Hamon (Génération.s), « faire en sorte de construire une marée populaire » lance Pierre Laurent (PCF) tandis que Philippe Poutou (NPA) veut intensifier le rapport de force et Jean-Luc Mélenchon (FI) « décloisonner » le mouvement. Tous engagés dans une course de fond.

Mireille Roubaud
Article tiré de la Marseillaise  le 7 mai 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s