Ils osent tout et c’est à ça qu’on les reconnaît

Emmanuel Macron s’est récemment illustré en tapant sur celles et ceux qui défendaient les allocations logements. Méprisant de fait les valeurs de solidarité qui ont prévalu à leur création. Il aurait pu citer la sécurité sociale… Il a ainsi nié le fait que pour cette conception d’une société égalitaire et de justice, des femmes et des hommes sont allés jusqu’au sacrifice suprême : donner leur vie. Au même titre qu’Arnaud Beltrame, puisque le chef de l’État leur opposait l’idéal d’absolu incarné par ce gendarme assassiné par un terroriste.

Mais ces propos présidentiels ne sont pas des dérapages. Ils sont prononcés pour infuser dans la société et sont tenus par celui qui a notamment délivré aux jeunes un message qui lui ressemble : devenir milliardaire, quintessence selon lui de la réussite sociale.

L’homme est suffisamment lettré et éduqué pour manier le verbe à dessein. Si ses affidés font montre de moins de «finesse» (mais Macron est-il vraiment fin?), le fond est bel et bien le même : c’est la manifestation d’un mépris de classe affiché sans aucun complexe.

La droite la plus réac battue à plate-couture

Un mépris qui se manifeste à l’égard des classes populaires, des travailleurs, des chômeurs, des migrants et qui se traduit dans les politiques menées : baisse des APL donc, hausse de la CSG, sélection à l’université, loi immigration liberticide… A contrario, les amis sont gâtés : cadeaux fiscaux, code du travail démantelé….

Mépris aussi des grévistes à l’instar des cheminots et des salariés d’Air France accusés de tous les maux alors que les uns défendent le service public et donc l’intérêt général et les autres un juste partage des richesses. La droite la plus réac est battue à plate-couture. Le fossé se creuse un peu plus chaque jour. Et la fracture pourrait accoucher d’une lourde facture pour Macron et ses amis.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 11 mai 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s