Notre-Dame-Des-Landes – L’ignominie reprend sur la zad de Notre-Dame-des-Landes !

 

Aujourd’hui, 17 mai 2018 à 9h30, des occupant·e·s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et leurs soutiens nous communiquent :

« Ce matin, des moyens de police inouïs se sont à nouveau rués sur la ZAD de Notre-Dame-des-landes, avant le jour. Un déploiement de camions à perte de vue sur la route, près de 2000 hommes, et un général tout amabilité et sourire prétendant nous expliquer qu’il s’agit aujourd’hui de la destruction (légale !) de quatre lieux qui n’ont pas déposé de projet, que « les bons » n’ont rien à craindre… et que demain ils reprendront la suite de leurs opérations… jusqu’à fin de leur mission…Des engins de destruction monstrueux, utilisés pour les catastrophes naturelles et à l’international, quand les pompiers ne peuvent plus faire face, massacrent en ce moment la forêt de Rohanne. »

Attac France, qui a déjà exprimé à de nombreuses reprises son ferme soutien à la ZAD, déclare que les destructions en cours sont peut-être légales, mais elles sont assurément illégitimes. les constructions dont il s’agit n’ayant pu disposer d’aucun permis, d’ailleurs impossibles à obtenir depuis 2012. La Châteigne a été créée dans un formidable élan collectif lors de la journée de réoccupation du 17 novembre 2012, elle a symbolisé la volonté de reconstruction du mouvement, sa créativité, son inventivité, sa volonté de porter une vision collective pour l’avenir de la ZAD.

L’histoire que le gouvernement veut étouffer, dans sa rage revancharde face au fiasco de l’opération César de 2012, ne va pas s’interrompre aujourd’hui, ni demain ni dans les jours qui viennent.

Les habitant·e·s de la ZAD continuent à la défendre selon différentes manières, la « barricade de papier » tentée par le « bureau d’auto-défense administrative » au moyen du dépôt de dossiers, s’ajoute à celles et ceux qui essaient, par différents moyens, en ce moment même, de défendre les lieux de vie.

Attac France réaffirme son soutien, tant aux démarches de dépôts de projets, agricoles ou autres, qu’à celles et ceux qui visent en premier lieu l’arrêt immédiat des destructions en cours.

Elle exige l’arrêt de l’opération de destructions-expulsions et appelle tout·e·s ses membres à participer aux différentes manifestations organisées en soutien, à Notre-Dame-des-Landes et partout en France.

La ZAD vivra !

 

Communiqué d’ATTAC  du 17 mai 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s