Macron tombe sur un os

EDITO – L’offensive des libéraux contre les services publics – dans laquelle s’inscrit la réforme de la SNCF – vient de tomber sur un os et un gros : la démocratie. Engagés depuis début avril dans une grève suivie et qui tient, les cheminots ont sanctionné par un vote sans appel le projet du gouvernement, à savoir : la transformation de la SNCF en société anonyme ; l’ouverture à la concurrence du transport de voyageurs et la fin du statut des travailleurs du rails. Bref, ils ont renvoyé Pepy, Macron et son gouvernement dans les cordes et avec la manière.

Score (94,7% de « non ») et taux de participation (61,15%), font que la « vot’ action » cheminote est désormais un élément incontournable du débat.

Macron voulait mener une « guerre éclair », il se retrouve embourbé dans les tranchées. Le résultat du référendum de l’intersyndicale de la SNCF le ramène à la réalité : sa réforme est massivement rejetée par ceux qui font vivre et fonctionner l’entreprise publique ; l’avenir du transport ferré est une affaire très sérieuse; elle concerne toute la Nation et mérite mieux qu’un passage éclair devant un Parlement à la botte.

La contre-attaque se prépare sur l’enjeu de la dette de la SNCF d’un montant de 48 milliards dont on connaît l’origine : choix politiques et sous-investissements.

Le Premier ministre Edouard Philippe s’apprête à annoncer, vendredi, la reprise par l’Etat d’une bonne partie de celle-ci. Mais gare au contre sens sur ce « geste ». Il ne s’agit pas d’aider la SNCF à sortir de l’ornière mais de préparer sa transformation en société anonyme, ce qui impose de contenir la dette sous la barre des 10 à 12 milliards.

Les cheminots ont d’autres solutions. Elles prennent le contre-pied de la logique libérale qui veut transformer un service public structurant pour le pays et ses citoyens en parts de marchés, sans autre logique que celle du profit. Forts de leur référendum, ils entendent les populariser au nom de l’intérêt général.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 24 mai 2018

Publicités

Une réflexion sur “Macron tombe sur un os

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s