Le message des mutuelles

Au moment où se tient le 42e congrès de la Mutualité française – qui représente la quasi-totalité des mutuelles du pays – un chiffre illustre les ravages de l’austérité budgétaire imposée au système de protection sociale : le déficit des centres hospitaliers universitaires a été multiplié par cinq en un an pour s’établir en 2017 à 268 millions d’euros. Parallèlement, le chiffre d’affaires des cliniques privées atteignait 14,5 milliards, selon les derniers chiffres connus.

Pour le privé, tout est marchandise et la santé une manne pour les groupes financiers.

Cette logique capitaliste, chère au président Macron, entrave le droit à l’accès aux soins et à la protection face aux risques.

Les deux piliers de la protection sociale

Un droit pourtant au fondement de la Sécurité sociale. Les mutuelles, fondées elle aussi sur des valeurs de solidarité forment, avec la Sécu, les deux piliers d’une protection sociale solide. Un choix de société continuellement remis en cause sous les coups de boutoir des libéraux. Face à un Emmanuel Macron droit dans ses bottes, c’est ce message qu’entendent lancer les représentants de la Mutualité française : seul un haut niveau d’assurance maladie obligatoire peut garantir un accès aux soins à tous. Venu à Montpellier dérouler sa vision, pas certain que l’hôte de l’Elysée y soit sensible.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 13 juin 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s