Espagne – Valence se prépare à accueillir les 630 migrants de l’Aquarius

A Valence, on attend de pied ferme l’arrivée des 630 migrants secourus par l’Aquarius, le navire humanitaire de SOS Méditerranée. Deux mille trois cents personnes sont mobilisées, parmi lesquelles des policiers, des traducteurs, des médecins ou des volontaires de la Croix-Rouge.

Autour du grand port de Valence, l’agitation règne alors que les 630 migrants rescapés de l’Aquarius doivent arriver ce dimanche matin 17 juin après une semaine d’errance en mer. Deux mille trois cents personnes sont mobilisées, rapporte notre envoyé spécial, François Musseau. Parmi elles, 150 médecins et 500 policiers, mais aussi d’innombrables bénévoles. Des hôpitaux se préparent à prendre en charge les femmes enceintes et tous ceux pour qui des soins seront nécessaires.

Ana Gomez, responsable de la Croix-Rouge locale, se dit sereine alors que tous les regards sont braqués sur la troisième ville d’Espagne, où plus de 600 journalistes ont été accrédités pour couvrir l’événement. « On est habitué à recevoir des personnes migrantes dans le sud de l’Espagne. Pour nous, c’est donc normal. Par exemple, ces dernières 24 heures, on a accueilli plus de 500 migrants venus dans des embarcations précaires sur le littoral de l’Andalousie », signale-t-elle.

Les migrants secourus par l’Aquarius dans la nuit du 9 au 10 juin au large de la Libye sont attendus à partir de 6h, heure locale. Répartis à bord du bateau humanitaire et de navires militaires italiens qui l’accompagnent, les migrants arriveront de façon échelonnée à 6h, 9h et 12h.

Sur le fronton de la mairie, une immense banderole clame : « Ville de réfugiés, nous voulons les accueillir ». Des manifestations de soutien aux migrants ont été organisées tout au long de la semaine. « Pour moi, c’est incroyable que d’autres villes ou pays aient fermé leurs portes. Je ne peux pas le comprendre. Je suis enchantée que Valence ait dit oui », confie Estefania, gérante d’un restaurant près du port.

Le nouveau chef du gouvernement central, le socialiste Pedro Sanchez, vient de restaurer la carte sanitaire gratuite pour les sans-papiers, que son prédécesseur Mariano Rajoy avait supprimée. Les Valenciens sont plutôt fiers. Ce qui n’empêche que beaucoup, dans l’intimité, insistent pour dire que l’Espagne peut être ponctuellement généreuse, mais ne pourra pas toujours l’être.

La France a offert d’accueillir des migrants de l’Aquarius après examen de leur situation en Espagne, ce que le gouvernement de Madrid a accepté. L’Office français de protection des réfugiés a indiqué à l’AFP être prêt « à envoyer en tout début de semaine des équipes qui pourront s’assurer que les personnes relèvent bien du droit d’asile ».

Photo Reuters/Heino Kalis
Article tiré de RFI . le 16 juin 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s