SNCF – La grève perlée prend fin mais la mobilisation se poursuit

Après trois mois de grève perlée, le mouvement de contestation des cheminots prend fin ce jeudi pour les syndicats CFDT et Unsa. Cependant, Sud Rail et la CGT annoncent la reprise de la mobilisation les 6 et le 7 juillet, premier week-end de grands départs en vacances d’été en France. La CGT qui défilera d’ailleurs aujourd’hui avec FO pour la première fois depuis la loi Travail, pour défendre le « modèle social et républicain ».

Ce jeudi 28 juin signe la fin de la grève unitaire à la SNCF. Après trois mois en pointillé, 36 jours au total, le mouvement s’arrête pour la CFDT et l’Unsa ferroviaire. Lors de l’avant-dernier jour de grève mercredi, le taux de grévistes a connu un nouveau plus bas, en deçà des 9 %.

De leur côté, la CGT cheminots et SUD-Rail ont décidé de poursuivre le mouvement et ont lancé un appel à la grève les 6 et 7 juillet prochain, jours de départ en vacances. La journée de jeudi clôturera donc trois mois de mobilisation, au lendemain de la promulgation de la loi qui réforme la SNCF et laisse des syndicats divisés.

Côté voyageurs, la perspective de nouveaux blocages ne réjouit guère. Devant les panneaux d’affichage de la gare Montparnasse à Paris, ce mercredi, la plupart des usagers déplorent la poursuite de la grève : « C’est inadmissible ! C’est bon là, on en a marre. »

Cet usager était plutôt favorable à la grève, mais au bout de 18 épisodes de perturbations des transports, il a changé d’avis : « Il faut que cela cesse. Les problèmes en plus, il y a beaucoup d’étudiants qui ont fini maintenant l’école, donc qui vont partir en vacances. Ça serait bien quand même qu’ils lèvent le pied. »

Cependant, quelques rares voyageurs approuvent tout de même la poursuite de la grève : « Qu’ils fassent ce qui leur convient le mieux pour eux. Après tant qu’il y a le minimum. »

Selon le secrétaire général de la CGT, 85 % des problèmes soulevés par les cheminots ne sont toujours pas réglés.

FO et la CGT dans la rue

Par ailleurs, ce même jeudi 28 juin, pour la première fois depuis la loi Travail, Force ouvrière et la CGT appellent à une journée de mobilisation interprofessionnelles, pour dénoncer la politique sociale d’Emmanuel Macron.

« Le 28 juin, disons stop au « pognon de dingue » pour la finance », lance la CGT des cadres sur la page d’accueil de son site internet

« C’est une opération ponctuelle qui permet à la CGT de ne pas rester sur l’axe qui lui a été finalement désagréable d’un rapprochement avec les forces de Jean-Luc Mélenchon, analyse Bernard Vivier, directeur de l’Institut supérieur du travail (IST). Et pour Force ouvrière qui vient de changer de secrétaire général, c’est aussi l’occasion d’affirmer une dynamique revendicative nouvelle et de ne pas rester dans la roue d’un mouvement syndical CFDT-CFTC-Unsa qui, globalement, est dans une logique d’acceptation des réformes sur leur principe. »

A Paris, la manifestation partira à 14h de la place de la Bastille en direction de République. Des rassemblements sont aussi prévus dans les différentes régions.

Photo : REUTERS – Benoit Tessier
Article tiré de RFI  le 28 juin 2018

Publicités

Une réflexion sur “SNCF – La grève perlée prend fin mais la mobilisation se poursuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s