Mouvements sociaux du RIF au Maroc

Après 8 mois de procès, la chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca a prononcé son verdict à l’encontre de manifestants accusés de « complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’Etat ».
Et la sentence est sidérante : quatre manifestants sont condamnés à 20 ans de prison, trois à 15 ans de prison, sept à 10 ans de prison et dix à 5 ans de prison. Les autres peines varient entre deux et trois ans de prison !

Le 28 octobre 2016, c’est la mort d’un jeune vendeur de poisson broyé par une benne à ordures avec sa marchandise que la police venait de lui confisquer qui avait déclenché des manifestations dans la région du Rif.

Ce vaste mouvement populaire et pacifique revendiquait de meilleures conditions de vie, la justice, des hôpitaux, des écoles et des infrastructures.

Réprimer par la violence et l’intimidation les aspirations d’un peuple à la justice sociale et à une vie meilleure pour tous, n’étouffe pas ses revendications légitimes.

J’appelle le président de la République à réagir et à s’exprimer enfin, car le silence assourdissant de la France est indigne de ses valeurs.

Muriel Ressiguier, députée la France insoumise
Article tiré de la France insoumise  le 4 juillet 2018

Publicités

Une réflexion sur “Mouvements sociaux du RIF au Maroc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s