Avec l’OTAN, 2% de PIB c’est le prix de la servitude

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon et Bastien Lachaud

Le sommet de l’OTAN va s’ouvrir à Bruxelles. Les déclarations serviles du Président du Conseil Donald Tusk écœurent. Celle du secrétaire général, Jens Stoltenberg sont au diapason. Il s’est déjà « félicité » : 7 pays membres consacrent déjà 2% de leur PIB aux dépenses militaires. Les autres devront y parvenir sous peu. 2% de PIB, c’est le tribut qu’exige l’impérialisme américain pour imposer sa tutelle à des pays censément libres. L’empire veut s’assurer d’écouler la production de son complexe militaro-industriel.

Dans cette course à la servilité, Emmanuel Macron a aligné la France en position soumise. La Loi de Programmation Militaire, votée fin juin avait pour objectif principal d’être le bon élève de la classe otanienne.

Pourtant, les États-Unis d’Amérique ne cessent de mettre en danger la paix mondiale en multipliant les provocations : en déplaçant son ambassade en Israël, en trahissant l’accord sur le nucléaire iranien, en renonçant aux accords de Paris sur le climat, pour seuls exemples. La deuxième armée de l’alliance atlantique, celle de la Turquie, est aux ordres d’Erdogan, dont le caractère despotique s’aggrave encore. Qui pense sérieusement que la France a des intérêts ou des « valeurs » en commun avec ces membres prépondérants de l’OTAN ?

Pour défendre ses intérêts et œuvrer à la paix, la France doit impérativement retrouver son indépendance en quittant l’OTAN.

Article tiré de la France insoumise  le 11 juillet 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s