Avec le Secours populaire français, la «journée des oubliés des vacances»

En France, la « journée des oubliés des vacances », c’était hier, mercredi 22 août.  Depuis 1979, le Secours populaire organise une excursion pour les enfants qui n’ont pas eu la chance de partir se reposer pendant l’été. Et donc, tôt hier matin, 5 000 petits franciliens, âgés de 6 à 12 ans, sont partis en direction de Cabourg pour une journée exceptionnelle de baignade, de bronzage, de jeux et d’activités culturelles. Une occasion pour eux d’avoir des beaux souvenirs à raconter le jour de la rentrée scolaire.

Tout juste arrivés à Cabourg, certains enfants découvrent la mer pour la première fois de leur vie. Mohamed, sept ans, est très impressionné : « Moi, j’ai hâte de nager. Je suis stressé parce qu’on est arrivés, et la mer, moi dans mon rêve, elle était plus petite mais là, elle est plus grande ».

Activités multiples

Les enfants passent toute la journée à la plage et ils essaient de profiter au maximum de toutes les activités qui leur sont proposées. Pour certains, c’est la construction : « Un château de sable et on l’a décoré avec des couteaux, des coquillages, et avec une rivière ». Pour d’autres, c’est la baignade : « D’abord la mer était froide, j’ai attendu. Il y avait des vagues ». Et bien évidemment, il y a du foot aussi : « On a gagné le match de foot 6-0, j’ai mis 14 buts ».

Une journée inoubliable

Toutes ces animations ont le même objectif : permettre à ces enfants de passer une journée inoubliable et créer des souvenirs qu’ils pourront partager avec leurs copains à l’école le jour de la rentrée. C’est d’ailleurs ce qui a motivé Victoria, bénévole, à s’engager auprès du Secours populaire : « J’ai toujours pu partir en vacances et j’ai déjà eu certaines personnes dans ma classe qui, à la rentrée quand on était en primaire, n’avaient rien à raconter. Et j’ai toujours été un peu triste pour elles. Je trouve que c’est important de pouvoir leur faire bénéficier d’une journée à la mer, surtout qu’il y en a certains qui ne l’ont jamais vue ». En France, un enfant sur trois ne part pas en vacances.

Photo AFP/Charly Triballeau
Malgorzata Nieziolek, envoyée spéciale à Cabourg
Article tiré de RFI  le 23 août 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s