Editorial – Coup de vieux

L’éditorial de Patrick Apel-Muller.

Les trous devaient être comblés ; ils ne le sont pas. La démission tonitruante de Nicolas Hulot a brisé la fiction de la sensibilité écologiste du président, de la compatibilité de l’acharnement libéral avec le combat contre le réchauffement climatique et d’un pouvoir alliant des sensibilités de gauche et de droite. D’une certaine manière, l’ancien animateur a tué le métier de ministre de l’Environnement sous le règne d’Emmanuel Macron. La nomination de François de Rugy, transfuge des Verts, associé à tous les choix du régime depuis, sans surface ou appuis politiques, ne sert à rien. Sa parole est d’avance dévaluée alors que l’Élysée confirme un cap violemment antisocial et favorise la cupidité des multinationales. Ce remaniement s’inscrit dans une continuité que les Français désapprouvent au point de faire chuter la popularité du chef de l’État à 31 %, en dessous même de la cote de François Hollande à la même période du quinquennat.

La défection de la ministre des Sports Laura Flessel, quelques heures avant l’annonce de la composition du gouvernement, prive l’équipe d’Édouard Philippe d’une personnalité aimée des Français. Elle s’en va pour retrouver « sa liberté », sans doute entravée par les amputations budgétaires de son ministère.

En quinze mois, le « nouveau monde » a pris un coup de vieux. Il apparaît de plus en plus comme la combinaison d’une oligarchie sans scrupule et d’une technocratie indifférente. Ni les retraités, ni les pauvres, pas plus que les salariés, les étudiants ou les chômeurs ne trouvent grâce à leurs yeux. Les préoccupations prioritaires des citoyens sont leur pouvoir d’achat, le chômage, les retraites, la santé… des domaines qui vont faire l’objet de réformes réactionnaires dans l’année qui vient. Le pouvoir, déjà largement dévalué, espère encore passer en force, en bénéficiant du manque d’alternatives crédibles perçues par l’opinion. Cette absence peut être éphémère et la Fête de l’Humanité, dans un peu plus d’une semaine, sera le creuset de propositions, de rassemblements, de convergences.

Patrick Apel-Muller
Article tiré de l’Humanité . le 5 septembre 2018

Publicités

Une réflexion sur “Editorial – Coup de vieux

  1. Pingback: Editorial – Coup de vieux . – Salimsellami's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s